Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 23:16
Vivre l'instant présent ou préparer son futur ?

A l’occasion d’une belle rencontre autour de mon ouvrage « Cultiver la sérénité au travail » au café des Artistes à Reims avec l’appui du cabinet de consultants « Mots à Maux », une question a jailli : « Vous nous invitez d’un côté à vivre dans le présent, connecté à soi et d’un autre côté, vous suggérez de construire une stratégie pour se donner le maximum de chance de réaliser son rêve dans le futur. N’est-ce pas contradictoire en soi ?

Effectivement, le risque de contradiction, de tension peut se révéler si je suis tiraillé tous les jours par une inquiétude sur mon futur qu’il soit professionnel, social, ou financier. Je peux alors difficilement rester centré sur mon présent. Cette question ouverte appelle deux mouvement à concilier :

  • Préparer son futur de manière « détachée »
  • Se donner dans la journée des moments de vraie connexion à soi et au présent.

Préparer son futur de manière « détachée »

Facile à écrire, pourraient objecter ceux qui vivent dans la précarité sociale et économique. Leur quête immédiate est déjà de pouvoir vivre, voire survivre chaque jour.

Pour les autres, l’inquiétude du lendemain peut conduire à « sur réfléchir » sur son futur : comment épargnez pour recueillir le maximum de financement le jour de la retraite professionnelle ? Et dans cette quête de sécurité permanente, nous pouvons être tentés de rester plongés dans le futur…sans goûter le présent.

Préparer le futur de manière « détachée » n’est pas faire confiance aveuglément à la providence ! C’est davantage faire émerger le « dream », le rêve, qu’est-ce que je veux plus tard pour moi, mes proches, ma famille ? Ce n'est pas non plus vivre dans l'angoisse de l'incertitude du lendemain...incertain par nature. Préparer son futur de manière "détachée", c'est rester, autant que possible, ouvert aux opportunités de la vie qui se présentent, une rencontre, un contact , une intuition qui peuvent bousculer notre routine et nous ouvrir sur un autre horizon.

Détaché signifie reconnaitre les nœuds qui nous attachent à notre passé, nos messages contraignants qui nous enferment dans le sois parfait, le fais plaisir, le fais vite ou encore fais toujours des efforts. Rassurons nous : c'est un chemin de déconditionnement qui prend du temps et qui nous conduit à un "connais toi-même", cette sagesse inscrite sur le fronton du temple de Delphes en Grèce.

Rester connecté à soi et à l'instant présent :

Cette attitude très tendance depuis le best seller d'Eckart Tollé " le pouvoir de l'instant présent" et toute la vague liée à la méditation de pleine conscience vise à sortir du conditionnement du mental, des pensées pour se rebrancher sur ce qui se vit là dans l'instant...quand vous lisez cet article !

Qu'est ce qui se passe quand je reste vraiment présent à moi dans l'instant ?

D'abord, plus de paix dans le cerveau qui n'est plus tourmenté par un passé qu'il ne peut changer ou un futur qui n'existe encore pas.

Deux types de situation au moins seraient à distinguer :

Quand je me sens bien, en harmonie , en unité avec moi-même, goûter l'instant présent apparait d'évidence gratifiant, positif et même euphorique. Mais quand nous sommes pris dans une émotion difficile, une tristesse,une colère, une souffrance, vivre l'instant présent suppose un mouvement d'accueil et d'acceptation de ce qui remue au fond de soi sans chercher à le supprimer, le juger. Un vrai travail sur soi !

Le témoignage d' Anne-Dauphine Julliand, jeune maman qui a écrit un livre plein de tendresse "Deux petits pas sur le sable mouillé" m'a interpellé fortement dans ce sens. Elle découvre que sa fille de 2 ans, Thaïs est atteinte d'une maladie rare dégénérative incurable ( perte progressive de toutes les fonctions, marche, vue, ouïe...)et que son espérance de vie est réduite à quelques mois. Or, au lieu de s’effondrer dans la douleur, Anne-Dauphine raconte comment elle a appris, avec notamment la complicité d'une nounou africaine, à vivre ancrée dans le présent, jour par jour, avec sa petite fille pour lui offrir le maximum d'amour jusqu'à sa mort.

Vivre l'instant présent ou préparer son futur ?

Et si une piste était, dans l'inspiration du témoignage édifiant d'Anne-Dauphine, de chercher à goûter le présent avec tous ses sens, ouvert au don de la vie... pour accueillir son futur ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".