Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 05:33

Rencontre avec un homme d'exception

"Le sourire est la seule preuve de notre passage sur terre" Christian Bobin

" Voulez vous un verre d'eau ?" . C'est la question que me renvoie de manière étonnante Christian BOBIN quand j'arrive enfin vers lui après une procession de plus d'une heure d'attente.

Les faits : hier, j'ai participé à Montpellier à une rencontre au café gazette, bel espace de convivialité, avec Christian BOBIN, poète de notre xxième siècle. Il venait présenter sa dernière oeuvre, son dernier accouchement nommé avec un oxymore subtil, NOIRECLAIRE. La salle était comble avec une dominante féminine et j'ai finalement trouvé une place derrière le piano à queue. Etais- je là pour accompagner par la musique celui qui nous fait savouver les mots dans une simplicité et une sobriété indicibles ?

Ce qui me touche chez Christian Bobin, c'est sa manière unique de répondre aux questions de l'interviewer. Il prend le temps de la réponse pour expliquer comment NOIRECLAIRE est une forme de gratitude à Ghislaine, une amie proche décédée brutalement à 44 ans. Il s'excuse pour avoir été un peu long. Plus loin, il confronte le monde de trop d'images qui nous pollue depuis plus de 20 ans et nous convie à retrouver des activités sans but : rêver, sourire et lire. Enfin, Christian BOBIN crée, peut être malgré lui, un espace singulier où le temps de l'horloge est arrêté. Il est là avec son sourire d'enfance, ses doigts qui s'agitent de temps en temps pour souligner une conviction et nous sommes avec lui sans savoir ce qui va se passer, sans chercher de remède à nos soucis du quotidien, simplement nous sommes tous bien là avec lui. C'est tout.

Son secret de création ?

A une question "Avez vous une méthode pour écrire ?", il répond très simplement " Non, j'écris sans règle, sans ordre établi. Je ne cherche pas l'ornement. Au contraire, j'ai du alléger le premier manuscrit de NOIRECLAIRE pour revenir à un essentiel."

Retour sur la scène du verre d'eau. Oui, comme beaucoup, j'ai fait la queue pour demander une dédicace du livre pour ma chère épouse. Oui, j'ai incroyablement patienté, moi qui me considère comme un impatient de nature. Et pour cause, des échanges inattendus avec mes voisins de queue : une éditrice d'ouvrages féminins, une artiste très inspirée par les mandalas comme chemin pour accéder à son intériorité ou encore un jeune qui a rompu les amares d'un travail "rangé" pour vivre sa propre aventure inspirée par sa quête intérieure. Et quand Christian se présente à moi, dans un souci de ne pas faire trop attendre les suivants, j'accèlère ma demande et Christian, me regardant tranquillement dans les yeux, a cette formule qui me surprend :"Nous allons prendre le temps." Et c'est là que je réalise combien il a cultivé au fond de lui cet art de parler avec chacun de ses lecteurs comme s'il était unique, comme si nous étions seuls. Moment rare dans une vie, moment de grande complicité entre écoute et silence . Surtout que je lui demande une dédicace spécifique pour des jeunes sportifs très conditionnés par la performance. Il réfléchit puis,après un nouveau silence, il écrit avec son stylo noir au bout des doigts dans une belle écriture déliée : "Ne chercher pas à être les meilleurs mais à être heureux" et il se tourne vers moi : "Vous pensez que çà va leur convenir ?" . "Oui, votre formule est directe et les jeunes aiment le direct. Merci."

Comment résumer cette rencontre ? Les mots me manquent pour nommer la richesse de ce temps suspendu dans lequel Christian Bobin convoque chacun devant son intériorité, son coeur et son questionnement avec bienveillance, simplicité et cet éclat dans l'oeil dans lequel la lumière de la vie nous réveille. Nous avons tous une lumière au fond de nous et je crois que nous avons aussi besoin d'hommes et de femmes qui nous rappellent l'importance de l'entretenir.

Christian BOBIN, avec sa plume noire , ses mots pesés et sentis , sa simplicité, sa proximité humaine et son sourire d'enfance appartient à ces (r)éveillleurs de vie.

Le sourire d'enfance de Christian Bobin

Le sourire d'enfance de Christian Bobin

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD
commenter cet article

commentaires

Cécile G. 22/10/2015 11:35

J'étais juste derrière vous, assise sur une table contre le mur ! Quel bonheur en effet que ce moment en présence de Christian Bobin. Sa voix, ses mots si justes, ses réponses généreuses... Je ne suis pas étonnée qu'il vous ait accordé ce long moment d'échange. J'étais chez Sauramps pour le moment de dédicaces et j'ai pu voir combien il prenait le temps de parler à ceux qui venaient vers lui (mon temps à moi aura malheureusement été compté car j'étais parmi les dernières personnes de la file et il ne lui restait que quelques minutes avant de filer au Gazette Café, mais les quelques mots qu'il m'a offerts sont de toute beauté)...
Une de mes phrases préférées de lui : "Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va hurler au fond de l'âme".

BERNARD Michel 22/10/2015 21:29

Comme vous le dites si justement, Christian Bobin a un art bien à lui de s'intéresser à chacun(e) de ses lecteurs(trices) comme si nous étions uniques à ce moment là à ses yeux. Et je constate que chacun est touché à sa manière. Cela rejoint ce qu'il écrit dans un de ses ouvrages : il y a le livre qu'il écrit et l'autre livre, celui lu par le lecteur. Et un livre posé sur une table de chevet me parle même avant de l'ouvrir...
Michel BERNARD

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".