Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 10:41
Et si je changeais de connexion ?

En écrivant cet article , le dernier de l'année 2015, j'ai bien conscience que je suis connecté à la belle machine appelée ordinateur et au réseau appelé internet pour donner accès à tous sur mon blog. Et il m'arrive, comme à chacun, de me connecter aussi à la vieille dame Télévision née dans les années 50 en noir et blanc. Et puis, j'observe souvent dans les rues de ma ville, dans le tram des têtes baissées. Non pas en signe de repentance mais davantage rivées sur un petit écran d'un smartphone, iphone ou ipad. J'avoue que je m'y perd moi-même dans cette technologie sans cesse en évolution, vantant le dernier à se procurer pour rester au top.

Quand je prends un peu de recul, de hauteur sur ces trois connexions de la vie dite moderne qui nous conditionne chaque jour ( ordi-tv-téléphone portable), je me mets aussi à imaginer une journée sans, une journée de jeûne. A quoi alors se connecter ?

Trois autres formes de connexion me semblent prendre du sens.

1 Me reconnecter à moi-même, redonner de l'espace intérieur à ma vie. En quelque sorte, il s'agit de prendre du temps avec son dialogue intérieur. Marshall Rosenberg, psychologue initiateur du processus de communication non violente et décédé cette année, nous dirait : "Apprenez à être en auto-empathie avec vous même.". J'aime bien aussi la manière dont le formule Jean Philippe Faure, formateur suisse, "ouvrir un espace intérieur de plein accueil." Autant dire accueillir autant le bon, le sel de la vie comme ce qui tourmente, les soucis avec son lot d'émotions négatives. Accueillir et faire sa lessive, faire crier en soi les "chacals" de colère, d'indignation, de peur...pour purifier cet espace et retrouver un contact avec soi-même et son âme. Oui, je suis bien là, je m'habite intérieurement.

2 Me connecter à la Terre. Imaginez un seul instant vivre dans un univers sans sol, sans herbe, sans arbre, sans arbuste, sans fleur, uniquement hors sol fait de béton, d'asphalte, de vitre ou encore de plastique. Pierre Rabhi, pionnier de l'agriculture biologique, l'a souvent rappelé. Nous appartenons à la Terre, c'est elle qui nous nourrit et non l'inverse. Marcher dans la nature, le long d'une plage, sur un chemin de plaine, dans un sentier montagneux nous reconnecte à cette énergie terrestre, nous remet finalement les pieds sur terre !

3 Trouver sa connexion "avec le ciel." Vous pourriez penser que mon vocabulaire est emprunt de "new age". J'ai choisi l'expression "avec le ciel" pour respecter toutes les formes de croyances autour du fait que l'homme ne se suffit pas à lui-même. Les croyants des religions monothéistes trouvent leur connexion dans un dialogue, une prière avec leur Dieu. D'autres se relient à une énergie intérieure, le ki des arts orientaux. Et de plus en plus d'hommes, de penseurs, pressentent bien que nous sommes reliés à un lien qui nous dépasse : le tout autre ou encore le très bas qu'évoque Christian Bobin, poète de l'incarnation du présent;

Vous remarquerez que vous n'avez besoin d'aucun objet technologique pour vivre ces trois connexions. Et chose rare : tout homme, depuis l'origine du monde, a pu les vivre. Elles sont intemporelles. Et si je donnais priorité à ces connexions avant de me brancher sur ma tv, mon ordi ou encore mon portable ?

Depuis l'Antiquité est Inscrit sur le fronton du temple de Delphes en Grèce " Connais toi-même et tu connaitras l'univers et les Dieux ". A l'aube de 2016, j'ose vous proposer d'inscrire dans vos agendas 2016 " Apprends à te connecter à toi-même et tu trouveras ton chemin de Vie". Un apprentissage à renouveler au cœur de la modernité ambiante.

..

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".