Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2020 3 15 /07 /juillet /2020 07:03

« Nous sommes au commencement du monde, toujours au commencement de la création. »

Parole visionnaire du mystique d’origine suisse, Maurice Zundel (1897-1975).

 

Ce commencement peut s’incarner quand nous nous donnons l’occasion de venir observer un lever de soleil dans l’aube matinale. Nous nous préparons avec un lever dans la nuit. Nous nous rendons sur le lieu. En l’occurrence, mon expérience récente avec mon fils, fut le pic Saint Loup près de Montpellier, promontoire rocheux qui domine le golfe du Lion. Une montée d’environ trois quart d’heures depuis le village de Cazevielle endormi puis l’arrivée au sommet 600 mètres au-dessus du niveau de la mer, et l’attente en guettant à l’Est l’astre solaire. Annoncé à 6h 9 minutes, le soleil était bien au rendez-vous ! Et à ce moment-là, les mots sont vains, nous sommes tout absorbés par cette éclosion de lumière qui réchauffe l’horizon et nous touche quelque part dans l’intérieur de notre être.

 

« L’émerveillement est le moment privilégié où nous sommes soudain guéris pour un instant de nous-mêmes »

Cette deuxième parole de Maurice Zundel me rejoint bien dans cette expérience à la fois simple et lumineuse du lever de soleil. Tous mes sens sont captés dans la même direction : la vue sur la montée de l’astre, les oreilles qui captent une forme de silence recueilli au sommet, le goût de renouveau et le nez fouetté par un petit vent.

De quelle guérison parle l’auteur ?

Pour ma part, je l’interprète comme une reconnexion à la beauté de la terre, du soleil, de ce qui est là avec moi sans chercher « midi à quatorze heures ». Cette simple et immédiate reconnexion évacue toute ma pesanteur d’être porteur de soucis, d’inquiétudes face à l’avenir.

 

« Chaque battement de notre cœur peut susciter une étoile ; chaque battement de cœur peut susciter une liberté encore endormie ; chaque battement de notre cœur peut rayonner sur toute l’histoire et sur toutes les galaxies… »

Exagération de l’auteur pourrait crier notre cerveau rationnel ! Je n’en ferais rien. En effet, devant la beauté de la création, notre cœur ralentit effectivement, le temps des horloges semble être arrêté. Finie la course folle à ce que « je dois faire après », à la planification de nos vies trop organisées, au temps chronométré de l’efficacité rentable…L’invitation est celle d’un état de réceptivité qu’un autre suisse, le docteur Vittoz, au début du XXème siècle, a su décrire ( bien avant la vague de la méditation) en opposition au cerveau émissif d’idées, de pensées, de projections.

 

Mais Maurice Zundel pose une condition entendable quelle que soit notre conviction religieuse ou philosophique : « …pourvu justement que nous entrions dans ce silence infini où l’on n’est plus qu’à l’écoute du silence éternel… »

Pour le croyant, ce silence renvois à l’échange avec son Dieu, pour d’autres, c’est le silence de l’intériorité. Le message nous convie à retrouver cette forme de silence intérieur où tout est possible, où les frontières sont abolies, où nos désirs les plus profonds peuvent émerger du brouillard couvrant de nos pensées parasites.

 

Et si nous étions davantage à prendre le temps, de temps en temps, de nous lever avant le soleil, pour le contempler et revenir à l’origine de notre mère Terre, peut être un autre rayonnement humain pourrait advenir sur terre.

Imaginons un conseil des ministres, une assemblée nationale, ou un conseil municipal qui se donnent le projet une fois dans l’année de se retrouver dans un lieu pour simplement accueillir le lever du soleil, sans plus, sans discours, sans commentaire, juste recevoir, contempler.

 

Notre humanité a besoin d’une guérison urgente pour sortir de la maladie chronique du « toujours plus », du bal médiatique des egos ou encore du conditionnement par les compagnons numériques qui envahissent nos vies de manière insidieuse. Et si prendre le temps par exemple 5 minutes par jour pour contempler un paysage, un ciel, voire une nature urbaine changeait notre manière d’être au monde et devenait un rituel de guérison ? Qui nous en empêche ?

S’émerveiller, recevoir la beauté de la création, terre, ciel, nature, arbres, fleurs, … et puis tout simplement remercier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".