Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2021 5 30 /07 /juillet /2021 07:19

«  Mais grâce à toi, on a retrouvé au fond d’nos vies l’envie de rêver », un refrain sur rythme aérien et à la guitare de Damien Larivière , un ami auteur compositeur poète qui nous ouvre une brèche vers un nouveau monde. C’est d’ailleurs le titre de son dernier album sorti en 2021 après l’année 2020 du premier confinement sanitaire. Et je rends hommage à cette poésie chantée sur des rythmes exotiques, parfois endiablés et avec la saveur d’une âme qui cherche la lumière à travers des toiles de fond sociales parfois pesantes. J’ai le désir de vous partager mes trois « coups de cœur ».

Greta, c’est bien sûr la jeune activiste suédoise Greta Thunberg qu’il met en scène dans un dialogue ironiquement drôle avec les décideurs politiques . « T’es la Che  Guevara, la jeune mahatma du climat » avec un beau clin d’œil à Ghandi et en face «  Et vous les soi-disant grands hommes pendant c’temps là pour le climat vous faites quoi ? » Jamais moralisateur ou accusateur, le ton appelle au questionnement face au mal du siècle, la crise écologique mondiale non maîtrisée.

Jamais le temps d’être vieux. J’ai été très touché par ces paroles car le personnage à qui il fait référence me ressemble bien. «  Il prend jamais le temps d’être vieux et c’est tant mieux pour être heureux ». C’est un bel hymne à un optimise ancré dans le réel. Oui, remercier la vie est d’abord un acte premier avant tout y compris quand nous traversons des tempêtes ou des vents contraires. La vie nous offre chaque jour des opportunités pour toucher le  beau et le bon, par le regard sur la nature , sur les autres êtres humains dans cette période de « répit pandémique »dans laquelle nous retrouvons notamment de la convivialité de proximité sur les terrasses de café et de restaurant ouvertes à nouveau.

Magique Maman. Magnifique hymne à sa maman, à la fois intimiste et universelle. Ii ose des paroles de tendresse que peut être peu d’entre nous ont su dire à leur mère avant qu’elle ne rejoigne le ciel. Ma chère maman, « mangée progressivement et inexorablement » par la maladie d’Alzheimer , décédée au temps du premier confinement, j’aurais aimé pouvoir te dire simplement et avec amour ces mots venant du cœur :

« Qu’est-ce qu’on serait sans tes baisers

Qu’est-ce qu’on serait sans ta confiance

Qu’est-ce qu’on serait sans ta clarté…

Ami poète, à travers cet article estival, je te redis mon amitié profonde et mon soutien pour ta manière poétique, musicale, rythmique inclassable pour nous entrainer hors de nos murs, vers une autre lumière, celle de la vie qui bat dans le quotidien de nos petits riens.Peut-être, est-ce aussi un appel à  une sagesse à cultiver pour sortir de nos conditionnements digitaux, sociaux, ou encore médiatiques .

«  La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit », nous rappelle le poète et humoriste irlandais, Oscar Wild… depuis l’autre monde.

Pour suivre le poète : www.damienlariviere.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".