Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 21:46

Comme d'habitude, rappelez vous la célèbre chanson de Claude François. Or, s'il est un sujet intéressant à ausculter de temps à autre dans nos vies parfois trépidentes et agitées , c'est bien nos habitudes. Ces petites choses que nous mettons en place dans nos vies , auxquelles nous finissons par ne plus  penser et qui, jour après jour, peuvent conditionner notre humeur, notre vitalité, voire nos manières de regarder le monde et de s'y adapter. A l'occasion d'un stage que j'anime depuis plusieurs années et intitulé "efficacité et sérénité en milieu professionnel", je propose aux participants un diagnostic sur leurs habitudes et réflexes au travail.Je vous livre quelques enseignements de cette "foire aux habitudes" , séquence très ludique d'échanges.

En tentant de faire un premier inventaire de tout le vide-grenier entendu, je commencerai par les habitudes pour se mettre en forme le matin en arrivant sur son lieu de travail.  L'allumage de l'ordinateur est un rituel devenu incontournable pour beaucoup et certains ont besoin du petit café réveil matin et du tour des "popotes" pour se reconnecter. Le "rendez vous avec soi-même", ces 5 minutes prises le matin seul à seul pour poser sur une fiche papier (ou éventuellement informatique) les points forts de sa journée ( priorités, appels téléphoniques, points de vigilance sur tel dossier...) ne semble pas encore une habitude bien ancrée même si les participants en reconnaissent la vraie nécessité. L'ordinateur reste roi avec des suggestions pour insérer des paysages zen, des musiques, des éléments apaisants. Dans les habitudes citées, je pressents bien cette recherche concomittente de garder du plaisir (quand c'est encore possible dans un contexte professionnel) et de rester dans l'efficacité professionnelle. Dans la première recherche, les rituels du "bonjour", du sourire, des temps de pause , de convivialité ont une belle audience. Dans le registre de l'efficacité, la demande s'oriente sur "comment mieux faire face au quantitatif débordant, aux courriels qui innondent l'ordinateur dès le matin, aux dossiers qui s'empilent sans traitement."...Or les pédagogues et neurologues nous rappellent quelques principes de bon sens pour désencombrer nos cerveaux saturés et préserver une concentration utile :

- ne faire qu'une chose à la fois, un dossier après l'autre. zen-au-bureau.jpgPar exemple, ne poser que le dossier actif sur son bureau et garder les autres classés. Et vérifier que je retrouves facilement le dossier classé de manière logique.

- limiter les clics incessants sur la boîte réception courrier de son ordinateur. A moins d'être dans un service SAMU de traitement de l'urgence, le  relevage deux fois par jour, une fois le matin et une fois l'après midi,est une moyenne souvent indiquée par les prescripteurs de sagesse.

- vider le dessus de son bureau de tout dossier au moment de quitter son bureau le soir. Je sais que certains vont crier : "Moi, çà ne me dérange pas, j'ai toujours fonctionné avec un bureau couvert de dossiers. Et je m'y retrouve !". La question est à mon sens celle ci : pourquoi renoncer au plaisir d'arriver le matin devant un bureau net, non encombré et inspirant la quiétude ? A moins que la nature ayant horreur du vide et du qu'en dira-t-on, nous nous sentions plus rassurés avec des piles de dossiers attestant que nous avons beaucoup, oui beaucoup de travail....çà se voit , non ?

Dans la poursuite de ce grand inventaire, nous pourrions aussi citer les habitudes pour faire rupture, pour se retrouver soi, pour retrouver de l'énergie. De la pause respiration ( en respirant par l'abdomen et en étirant le corps, en baîllant...) à la pause conscience ( prendre le temps d'accueillir ce qui vient en réceptivité et en coupant le moteur des pensées), il y a un vrai "travail" pour que certains, notamment marqués par des habitudes de travaillomanes apprennent à respirer au coeur de leur activité. Cette respiration physique, mentale et psychique régulièrement vécue chaque jour  peut s'avérer un moyen préventif contre le stress et  ses conséquences nocives pour la santé.

Enfin, il y aurait un ménage à effectuer dans ses habitudes qui pourrait s'orchestrer autour de trois actions : éliminer les habitudes qui encombrent le cerveau, consolider celles qui nous apparaissent utiles en efficacité et sérénité et oser expérimenter, hors de notre champ habituel, une habitude pour vérifier son effet. Car nous disposons tous d'un droit inestimable : le droit d'expérimenter sans douleur, d'en évaluer le bénéfice et de décider in finé du choix durable.

En ce début d'année 2012, quelle habitude nouvelle pourriez vous expérimenter avec bonheur ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".