Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 05:00

Le visage ouvert sur la foule immense rassemblée sur la place Saint Pierre à Rome , ému et déjà recueilli, le nouveau pape qui a choisi le nom de François en référence au saint des pauvres, Saint François d'Assise, est apparu pour la première fois au balcon du Vatican le 13 mars 2013. Si l'événement a été relayé de manière très ample par les médias du monde entier, il y a déjà un signe de nouveauté qui a arrêté bon nombre de commentateurs. Ce nouveau pape, élu après la renonciation de Benoit XVI, estimant ne plus être en mesure d'assurer cette charge, n'est pas européen. C'est le premier pape américain de l'histoire de l'Eglise catholique et qui était encore la veille cardinal à Buenos-Aires en Argentine. PAPE-FRANCOIS.jpg

Ceci étant, le renouveau que je perçois dans cette institution religieuse qui traverse les siècles est la confiance donnée finalement à un homme de 76 ans  non retenu dans les pronostics. Les premiers actes posés  par le pape François témoignent aussi de petits changements qui ne laissent personne indifférent. Il refuse d'abord de porter la croix papale et préfère faire simple et garder la sienne au moment de sa première apparition, dès le lendemain, il a le souci de régler lui même sa note d'hôtel. Bref, dès son élection par ses pairs cardinaux, il bouscule le protocole bien établi du Vatican. Une liberté intérieure qui redonne déjà une fraîcheur à une institution qui en a sans doute bien besoin.

Quoi de commun avec Barak Obama, le président des Etats Unis élu en 2009 et réélu en 2012 ? Il y a plus que deux hommes issus du continent américain.

Barak Obama est aussi une exception, il est le premier président d'origine noire ( son père était kenyan) dans un pays qui a été le théâtre de luttes raciales très violentes dans les années 60. Cette période trouble fut marquée par la figure emblématique du pasteur Martin Luther King et de son discours en 1963 à Washington devant un rassemblement de millions de noirs américans :  "I have a dream" traduit par "j'ai fait un rêve" .

"Je suis heureux de participer avec vous aujourd'hui à ce rassemblement qui restera dans l'histoire comme la plus grande manifestation que notre pays ait connu en faveur de la liberté".

Tel est le début de son discours entré dans la grande histoire et c'est bien ce vent de liberté qui est en jeu.

Barak Obama, avant de devenir un brillant universitaire diplômé d'Harvard et un sénateur d'influence, a fait ses armes sur le terrain social en tant qu'organisateur communautaire dans un quartier noir. Avec ses compétences en droit, il a aidé les habitants pauvres à s'organiser pour défendre leurs intérêts, pour obtenir le désamiantage de logements sociaux ou encore   contribuer à lutter contre la délinquance des jeunes.

Le nouveau pape François n'a pas choisi son nom papal par hasard. Dans son pays, l'Argentine, il est reconnu comme un cardinal proche des pauvres. Il n'hésite pas à rencontrer les familles des quartiers pauvres de Buenos Aires ou encore soutenir un foyer de vie pour jeunes toxicomanes. Grande humilité, proximité et humour sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent chez lBARAK.jpges commentateurs journalistes.

J'ose m'avancer probablement, seulement  quelques jours après son élection. Je crois que François le pape a quelque chose en commun avec Barak le président. Ils ont tous deux cette qualité rare , cette capacité à transcender les règles, le protocole, le convenu institutionnel pour oser parler en tant qu' hommes à d'autres hommes. Ce charisme est de mon point de vue un levier puissant pour contribuer à un renouveau. Renouveau des institutions, de leur fonctionnement et d'une attention réelle à celles et ceux qui en ont le plus besoin : les pauvres au sens le plus large, les personnes fragilisées, exclues, ou encore marginalisées par un système économico-politique.

Alors Barak, tu l'invites quand François ?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".