Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 11:39

La conférencière avait martelé à plusieurs reprises, de manière convaincue, le slogan " Il vous faut des objectifs. Sans objectif, vous ne pouvez pas avancer." Or, en observant les réactions non verbales des participants et surtout en écoutant une réaction d'une femme dans l'assemblée ," Vous employez le mot objectif et ce qui me gêne, c'est qu'il a un poids très professionnel. Cà ne donne pas envie ...", j'ai pris conscience que, pour beaucoup d'entre nous, le mot objectif est immédiatement reconnecté au monde professionnel. Et là, toutes les résonnances sont possibles. Quand des personnes vivent les objectifs comme des impératifs de rentabilité et de résultats, par exemple, " objectif de réaliser x entretiens qui débouchent sur au moins 80 % de contrats", le mot objectif est reliée immédiatement à une pression du style "Il faut que...".La floraison des contrats de performance confirme cette tendance à mettre de l'objectif avec indicateur et cible un peu partout.

Aussi, en matière de développement personnel, quand il s'agit d'évoquer le mot objectif, quelques précautions sont de mise. La première, c'est probablement de parler d'objectif choisi librement par la personne. Et dans ce champ, il est opportun de relier l'objectif personnel aux bénéfices attendus pour soi.

Quand vous aurez atteint cet objectif pour vous, quel(s) bénéfice(s) allez vous en retirer ?

Enfin, comme un voilier sur la mer qui met le cap vers une destination précise, l'objectif devient stimulant dès lors qu'il évoque une image mentale, bien réelle dans la tête du "porteur d'objectif".

Quand la navigatrice Maud Fontenoy a envisagé la traversée de l'Atlantique en barque et qu'elle a entrepris, avec son enthousiasme, toute une démarche auprès de partenaires financiers, d'équipementiers,....sa force de conviction était portée par cette image d'arrivée au bout d'un périple marin malgré toutes les incertitudes et les inconnues.

Pour aller encore un peu plus loin sans forcément traverser l'Atlantique, il existe aussi des objectifs appelés auto-concordants. C'est cette appellation que le psychologue et professeur "du bonheur" d'Harvard, Tal Ben Shahar (1) utilise pour qualifier des objectifs personnels. AUTO-CONCORDANTS signifiant à la fois donnant du  plaisir dans leur réalisation et porteurs de sens pour soi. Il démontre, notamment dans son ouvrage " l'apprentissage du bonheur, principes, préceptes et rituels pour être heureux" que ces objectifs contribuent particulièrement à libérer notre énergie et aiguiser notre concentration pour atteindre le but.

Or, Tal Ben Shahar attire notre attention sur la nécessaire conciliation entre sens donné et plaisir. Si je n'éprouve pas de plaisir pour atteindre coûte que coûte le sommet du Mont Blanc, mon objectif pensé, préparé depuis des années, alors mon niveau de bonheur sera relatif. Par contre , si je trouve du plaisir depuis la montée de l'aiguille du goûter à 3800 mètres, et le départ de nuit du refuge jusqu'à l'arrivée à 4810 mètres, l'objectif "Mont Blanc" prend une autre saveur et renforcera durablement un souvenir de réussite et de plaisir associés.

A partir de ce constat, se posent deux questions préalables pour vérifier que nos objectifs personnels sont bien "auto-concordants" :

-  en pesant cet objectif, quel sens, quelle signification pour moi par rapport à mes valeurs ?

- en le visualisant par avance, quel plaisir j'en attends dans sa préparation, son vécu ?

  Et si nous parlions finalement d'objectifs de VIE, d'objectifs qui nous mettent en route, nous donnent du courage dans les creux de vagues, et qui nous mobilisent avec nos ressources et nos limites. Sans être navigateurs, nous avons tous une traversée d'Atlantique qui nous attend dans nos vies, saurons nous la voir, la préparer et nous y engager ?

 

(1) voir  article sur ce blog : "apprendre le bonheur, rêve ou réalité ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

De Tailly 09/03/2012 08:24

Relire ou lire le commentaire de Paul Valadier sj au sujet de la maxime d'Hevenesi...

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".