Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 06:25

EPISODE 4 : LE "DRIM" DE LA SERENITE.

 

Montpellier, j'anime un atelier-conférence organisé par l'association happy planet days. J'inscris sur un tableau blanc 4 portes avec 4 lettres : D, R, I et M. Le Drim ou encore le dream, le rêve de la sérénité. Quelles sont ces quatre portes magiques à ouvrir pour accéder à la sérénité ?

Revenons sur terrre, pour préciser que j'ai présenté ces quatre  portes souvent mises en avant aujourd'hui dans la sphère de la psychologie positive ou encore du développement personnel.

 

 porte D comme Désencombrer son cerveau.

Notre cerveau mérite d'ailleurs que l'on s'occupe régulièrement et sérieusement de lui. Attention aux surchauffes des neurones au travail et veillons à son alimentation. Le cerveau consomme 25% de l'oxygène apporté au corps et est constitué d'environ 80% d'eau. S'oxygéner, surtout quand nous travaillons dans des bureaux plutôt fermés et boire de l'eau régulièrement dans sa journée sont des réflexes de santé. Enfin, dans des milieux professionnels dans lesquels la quantité d'information par courriel, téléphone, fax, réunions en tous genres et documents à télécharger bombarde notre cerveau parfois jusqu'à saturation, il est temps de poser quelques règles de désencombrement. Première règle : se concentrer sur une chose à la fois ou encore, à la manière d'un proverbe, ne pas courir deux lièvres à la fois. Une anecdote. Jeune professionnel, j'avais été reçu par un grand patron d'une association. A un moment, je lui pose une question technique. Il se lève, ouvre un placard fermé derrière lui et revient avec un dossier. Je précise que le bureau est vide de dossier et que ceux ci sont rangés, classés derrière lui dans des armoires fermées. Il m'avait alors expliqué qu'un de ses "maîtres" de formation lui avait enseigner l'art de désencombrer son bureau pour traiter un seul dossier à la fois. Effectivement, il se dégageait de cet homme plutôt robuste et posé, une impression de calme. Deuxième règle : éliminer ! Notre organe supérieur adore les opérations vide-grenier. Vider une messagerie une fois par semaine du "trop plein", faire chaque jour sa liste d'actions prévues et les rayer au fur et à mesure de leur réalisation. Ecrire immédiatement des petites tâches dans son agenda ou tableau de bord plutôt que de vouloir tout mémoriser au risque d'oublier. Enfin, je laisse la parole au docteur suisse Vittoz (1) qui, avec intuition, dans sa méthode dite de rééducation du contrôle du cerveau, invite à pratiquer régulièrement des exercices de réceptivité mentale pour couper à l'émissivite quasi permanente du cerveau à produire des idées, des pensées, voire des ruminations ou encore des obsessions. Ecouter le son d'une belle cloche jusqu'à son extinction, observer un avion dans le ciel le plus longtemps possible jusqu'à son effacement de notre vue...Ces exercices nous conduisent naturellement à ouvrir la deuxième porte.

 

porte R comme Respirer et habiter son corps.

Point n'est besoin de pratiquer des exercices sportifs intensifs pour respirer et réhabiliter son corps. Nous avons tendance à respirer par le haut, comme nous pensons par la tête. La respiration, à l'écoute des traditions orientales comme le yoga, le zen ou encore le qi kong, est plus profonde. Elle part de l'abdomen. Et nous pourrions même dire que tout le corps respire. Pratiquer au début de sa journée plusieurs respirations profondes, en associant si besoin un mouvement pour l'amplifier, a déjà un effet sur l'oxygénation du cerveau. Respirer et habiter son corps, c'est rester en éveil sur les tensions qui apparaissent en cours de journée. Un dos qui fatigue avec des muscles du trapèze trop sollicités. Plein le dos. Quelques mouvements d'étirements en respirant sont déjà des bouées salvatrices en cours de journée. Habiter son corps, c'est reconnaitre que nous ne sommes pas des cerveaux sur deux pattes et reconnaitre toute  la vitalité qui nous habite des pieds ( la réflexologie témoigne que le massage des pieds agit sur tous les organes avec des zones spécifiques pour chacun) ...à la tête ! Les yeux méritent une attention particulière surtout pour celles et ceux qui vivent des journées scotchés ,par nécessité professionnelle, devant un écran d'ordinateur. Le palming invite à placer ses mains en creux devant ses deux yeux  en les croisant au niveau du front pour faire le noir complet et ainsi permet d'ouvrir ses yeux dans une cavité noire sans lumière. C'est très reposant pour le nerf optique et il y a un effet de relâchement des tensions musculaires autour des yeux. Quelques minutes toutes les deux heures, comme la pause au volant pour les automobilistes, et vous retrouvez une vue plus nette et moins de fatigue visuelle en fin de journée. Notre corps reste notre meilleur armure contre les agressions extérieures, que ce soit la pollution de l'air, la pollution de messages agressifs ou simplement stressants. Marcher de manière consciente avec tout son corps, sentir le contact du sol à chaque pas, sa respiration rythmée, le balancement des jambes..et nous voilà propulsés vers la troisième porte.

 

Porte I comme se reconnecter à l'INSTANT PRESENT100 2276

Quand sommes nous ni dans le passé à repenser, à analyser un vécu, une situation ou encore à projeter dans un futur à organiser le lendemain, un projet, ou prévoir une tâche à réaliser ?  Vivre l'instant présent semble une quête légitime à laquelle chacun aspire mais qui ne semble pas si simple à mettre en pratique. Certains retrouvent cette qualité de l'instant dans la pratique d'une passion qu'elle soit sportive ou culturelle. Grimper une paroi rocheuse, dessiner une toile, ou encore marcher dans la nature en humant l'air de sapins ou la fraîcheur d'un sous bois peuvent nous reconnecter à nous mêmes dans l'instant présent. Dans une recherche plus absolue, le courant de la méditation de la pleine conscience suggère des temps d'arrêt d'activité dans un lieu calme pour laisser venir les pensées comme des nuages dans le ciel. Sans chercher à les arrêter, à les juger. Ces exercices de pleine conscience ont plusieurs vertus : reposer un cerveau souvent en hyperactivité ou encore prisonnier de son cinéma intérieur et gagner en lucidité sur ce qui tournoit régulièrement comme nuages dans notre ciel intérieur. Là aussi, le docteur Vittoz, précurseur, avait imaginé des exercices d'actes conscients : ouvrir et fermer une porte en sentant la poignée de porte comme l'enchainement de tous les mouvements, y compris le déplacement de l'air ou encore prendre une tasse de café en étant dans le geste de la prise de tasse jusqu'à humer l'arôme et porter la tasse à ses lèvres. Vivre l'instant présent nous ouvre à notre espace intérieur, notre lac intérieur. Nous pouvons lâcher davantage l'ego pour nous rapprocher de l'essence pourrait dire Carl Jung. Autrement dit, l'instant présent, c'est la porte de l'intériorité du moi, de l'âme, celle qui nous fait homme ou femme de manière  unique.

 

Porte M comme MERCI

En Californie, une étude conduite en 2003 a proposé de répartir des étudiants en trois groupes. Le premier notait durant une semaine cinq événements suscitant en eux un sentiment de reconnaissance. Le deuxième groupe notait chaque semaine  cinq soucis et le troisième était invité à noter cinq événements au choix. Résultats : à l'issue de dix semaines d'expérimentation, les participants du premier groupe ( ayant noté cinq événements positifs pour eux) ressentaient plus d'optimisme, de satisfaction dans leur vie quotidienne et étaient moins sujets à des migraines  ou à des troubles physiologiques. Que nous enseigne cette expérience ? D'abord que notre manière de filtrer les événements et de les connoter positif ou négatif est déterminante pour situer notre niveau d'optimisme et de satisfaction dans la vie quotidienne. Enfin, que cette manière de filtrer, de recueillir, de relire les événements peut se travailler et s'orienter. C'est la bonne nouvelle ! Cultiver le MERCI aux événements de sa journée, le cultiver tous les jours y compris dans les périodes creuses ou de grisaille, c'est orienter notre aptitude à l'optimisme, à l'élan de vie. Ce que ne dit pas l'expérience, c'est aussi que cette forme de relecture de journée partant de ce qui a été perçue, reçue comme cadeau ou élément positif, donne du sens tout simplement à notre quotidien.

 

Quatre portes pour un DRIM, un rêve. Un rêve ? Qu'est ce nous empêche finalement de les ouvrir là où nous sommes ? Le manque de temps ? Des habitudes quotidiennes autres ? La fatigue en fin de journée qui rendrait la relecture des 5 événements fastidieuse ? A chacun de regarder la porte qu'il souhaite ouvrir en priorité. Oui, un dernier mot. Derrière chacune de ces portes, est gravé le même message :

" Merci d'avoir ouvert cette porte. Tu vas rejoindre toutes celles et ceux qui l'ont franchi. Et plus vous serez nombreux sur ce chemin de sérénité et plus vous serez une force vivante pour lutter contre les maux du monde. La sérénité est le combat de la conscience au coeur du brouhaha de la vie."

 

(1) voir article sur ce blog : une tasse de thé...pleine de révélation !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".