Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 06:57

Juillet  2011 : sortie en France du dernier film de la saga au succès planétaire : Harry Potter et les reliques de la mort. Quand l'auteur anglaise  Joanne Kathleen Rowling écrivait les premiers pas de ce jeune sorcier nommé Harry Potter faisant son entrée officielle à Poudlart, l'école prestigieuse des sorciers, même si sa créativité liée à une belle écriture ne sont pas étrangers à ce succès, aurait-elle imaginé que le sorcier Harry la rendrait aussi célèbre et plus riche que la reine d'Angleterre !

L'univers de Harry Potter nous offre quelque chose d'assez insaisissable et fascinant entre un imaginaire fécond ( un château siège de l'école et lieu de toutes les expériences d'apprentissage en sorcellerie, un quai dénommé 9 3/4 dans la gare de Londres pour accèder en pénétrant  directement dans le mur au train spécial Poudlart et des personnages mêlant le bon, le mystérieux et le mal...) et une cohérence certaine avec la réalité d'adolescents vivant une amitié avec ses hauts et ses bas  pour Harry et ses deux meilleurs amis et alliés, la belle Hermione et le rouquin Ron. Dans le dernier livre devenu film, "Harry Potter et les reliques de la mort", nous sommes convoqués à un bel assemblage de symboles qui nous touchent dans notre inconscient collectif et même notre conscience d'adulte. Harry n'est donc pas réservé à un public enfants ou ados ! harry-potter_24.jpg

L'affrontement final ( que je ne dévoilerai pas dans toute son intensité, ses rebondissements et sa créativité) entre Harry et le sorcier incarnant le mal dénommé Voldemort en est un témoignage très puissant.

Une révélation, Harry dont les parents ont été tués directement par Voldemort devant lui bébé a résisté à Voldemort. Comment ? En fait, il porte en lui une partie de Voldemort. Autrement dit, le mal, la violence n'est pas extérieure à soi mais nous la portons aussi en nous mêmes. L'enjeu devient celui de comment s'en débarasser. Un animal est central dans cette guerre sans merci entre le bien et le mal, la libération ou l'asservissement à la violence : le serpent. Celui ci , impressionnant de longueur est sous le contrôle de son maître Voldemort et quand celui ci est en danger, instinctivement, il va chercher à tuer ses adversaires. Harry est menaçé....le serpent dans les décombres de l'école de Poudlard saccagée par le combat, approche rampant avec sa gueule funeste. Mais c'est sans compter sur un allié, un jeune sorcier, pourtant réputé pour sa fragilité, qui a repris l'épée magique et qui, dans un sursaut de révolte et d'énergie, lui tranche la tête. Une scène qui change le monde : le mal rampant est détruit et Harry peut espérer sauver les siens. Proche de la mort ( voire mort, tout dépend l'interprétation donnée ) Harry choisit la vie et retrouve la baguette de sorcier que Voldemort utilisait pour assurer sa domination, une baguette en bois de sureau. Ces deux compagnons témoins, Hermione et Ron constatent qu'il détient alors le pouvoir de l'invincibilité, pouvoir absolu. Que fait Harry ? Dans un acte symbolique, il casse en deux la baguette et renonce à ce pouvoir de domination. Ainsi, avec audace, créativité et symbolisme, Harry, le jeune sorcier, nous aura délivré trois messages :

- le mal, la violence est présente au coeur de l'être humain ( l'ivraie se mélange avec le bon grain)

- pour la vaincre, seul, c'est impossible. Le soutien d'autres êtres humains, y compris fragiles, est nécessaire.

- pour sortir des rapports de forces , il y a un acte à poser : renoncer aux armes du pouvoir !

Enfin, Harry permet de réconcilier trois publics dans une même salle de cinéma : les enfants, les ados et les adultes. Belle prouesse à l'heure du cinéma marketing  visant des cibles spécifiques !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans films
commenter cet article

commentaires

http://www.omnitechsupport.com/ 11/07/2014 13:48

Actually, the harry potter series ended very well. I was afraid that harry potter would resurrect dramatically. The series was losing its momentum after getting a superb start. Fortunately, the last film got a positive response from all over the world.

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".