Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 07:06

coccinelle_.jpgIl fait chaud, même très chaud et le ciel est tout bleu sans nuages au dessus de sa petite tête brune. Dans une robe rouge colorée par une belle coccinelle, elle est assise sur le bord d'une tribune, très concentrée sur un petit objet, un smartphone. Elle parait jeune , 9 ou 10 ans.

Sur la tribune, à quelques mètres d'elle, un groupe d'hommes et quelques femmes appelés élus politiques, serrés les uns près des autres ( compte tenu d'un espace restreint sur la tribune) s'exposent bien volontiers au regard de la foule disparate, distraite, bavarde . Un son venant des hauts parleurs diffuse la voix de celui qui est debout devant un pupitre moderne transparent. Ce vieil homme connu de tous, avec son air conquérant, parle, parle, parle , intarissable. Reste que la foule semble ailleurs, attendant patiemment la fin de ce discours interminable. A qui s'adresse t'il ? A lui même, à la foule, à ceux à qui il tourne le dos derrière lui, amis ou ennemis politiques ? Peu importe.

En spectateur, je suis saisi par ce contraste : la petite fille "coccinelle" et ce vieil homme politique. Elle n'est pas gênée d'être assise près de ces élus, elle leur témoigne même une complète indifférence, toute concentrée sur son "compagnon numérique" , le smarthphone. Lui, le vieil homme est reparti dans un rituel automatisé d'un discours fleuve comme si "plus je prends de temps de parole, plus j'existe aux yeux des autres".

Je ne veux pas me situer en juge de ces scènes de vie publique à l'occasion d'inauguration, de manifestation de tout ordre mais cette petite fille "coccinelle" me semblait m'interpeller entre rite ancien et modernité.

A une époque où la sobriété serait de mise , peut être que des discours plus simples, plus courts, plus authentiques permettraient de retisser un lien réel entre des hommes et des femmes politiques et le commun des mortels.

Sobrement, j'ai quitté le lieu, je ne sais même plus ce qu'a déclamé le vieil homme mais je me souviendrai longtemps de la coccinelle rouge assise tranquillement sur le bord de la tribune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans petites histoires
commenter cet article

commentaires

stress ball 28/04/2014 10:18

Wow! You are an amazing writer. I never thought about comparing between bugs and politician. But trust me when I say this, we live in a better country. I know some countries which are populated with corruption from the politician of their nations. I believe that ours are much better than them!

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".