Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 21:13

La France est plongée depuis plusieurs jours dans la reconduction de grèves menées par les organisations syndicales contre le projet gouvernemental de réforme des retraites. Climat de tension, de bras de fer entre organisations syndicales et gouvernement qui tient à sa réforme et ne veut pas lâcher d'un pouce. Tension entre les scandales financiers que les médias font émerger régulièrement et qui augmentent la "dose d'insupportable" pour beaucoup de nos concitoyens. Et je peux le comprendre. D'un côté le jugement d'un trader   condamné à reverser 5 milliards d'euros et de l'autre des gens SDF, issus du quart-monde, ou encore des personnes fragilisées qui ne savent pas de quoi  demain sera fait.

Dans ce contexte, j'ose une provocation et si chacun, là où il est, dans son palace doré de Monaco, son appartement en banlieue difficile ou encore dans un village perdu , osait vivre le contentement intérieur.

dai-lama.jpg

De quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'abord d'accueillir le réel tel qu'il se présente : avec ses rencontres inattendues, ses coups de ras le bol, ses moments difficiles et ses moments aussi de soulagement, d'Espérance. Puis rêver certes à un lendemain plus beau, plus à notre goût, plus ajusté à notre grand rêve d'idéal. Et c'est vrai que le rêve, le dream comme disent nos amis américains, a souvent guidé de beaux projets dans le monde.

Et s'arrêter là dans l'instant, le moment présent : le goûter avec tous ses sens . Entendre les bruits de la ville, de la campagne, voir les gens qui passent, qui peuvent courir dans le métro comme contempler ces beaux paysages de vignoble de champagne, après les vendanges, baignés par le soleil couchant.

Et puis, prendre un " sourire intérieur", et comme nous y invite un coach , voir un grand smiley rieur dans son coeur et le voir grossir pour le donner, le partager. Soufler ! Expirer profondément.

Oui, quelques moments de présence à soi pour redécouvrir que tout peut être donné dans l'instant, c'est oublier ce qui nous tarode l'esprit, les soucis des enfants pour les uns , d'argent pour les autres ou les gros soucis tout courts...

Le contentement intérieur n'est ni résignation face à la vie , ni doux rêve idéaliste.

Le contentement intérieur est un mouvement d'abandon à la confiance en soi dans l'instant, dans le donner et recevoir...sans chercher une quête intellectuelle. Il rejoint l'état de réceptivité que j'ai déjà évoqué avec la méthode vittoz (1).

Et puis, Pierre Rabhi, pionnier de l'agriculture biologique, écrivain et philosophe écouté sur le développement durable nous le redit à sa manière :

" Il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation".

Revenir  à cette parole de sagesse de Pierre Rabhi qui vit et pratique un concept aux antipodes du " toujours plus", celui de la sobriété heureuse. Le contentement intérieur est cousin de cette sobriété heureuse qui fait découvrir que simplifier sa vie, vivre plus d'essentiel contrairement aux idées reçues n'appauvrit pas mais ouvre une porte vers plus de bonheur...

 

(1) lire la petite histoire sur ce blog : " une tasse de thé pleine de révélation"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".