Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 21:07

Pour rencontrer l'Espérance, il faut être allé au delà du désespoir. Quand on va jusqu'au bout de la nuit, on rencontre une autre aurore. Ces paroles prophétiques de Georges Bernanos, écrivain spirituel français du XXème siècle méritent d'être entendues au moment de cette fin d'année 2012 qui est loin d'être la fin du monde. Au contraire...

Oui, nous sommes entourés de corbeaux du désespoir qui nous rongent avec leurs nouvelles dramatisantes. Le monde va mal. Il est en guerre, il est en récession, il est en crise. Il souffre. De quel monde parle t'on ? Certes, les Sans Domicile Fixe ( SDF) nous rappellent la fragilité de la condition humaine. Pour autant, doit on gémir dans le désespoir en constatant, avec stupeur, que l'appel de l'abbé Pierre, de l'hiver 1954, pourrait être encore d'actualité. A Paris ou ailleurs en France, il est encore "possible" de mourir de froid dans la rue !!

La nuit s'estompe, un soleil grimpe doucement à l'horizon. C'est une nouvelle aurore. Le désespoir de la nuit cède la place à l'annonce d'un nouveau jour. Oui, nouveau, ce n'est plus hier, ce n'est pas encore réalisé, c'est à vivre.

Voilà où peut se loger Dame Espérance, dans le " c'est à vivre". Dans cette ouverture à tous les possibles que représente une journée qui s'annonce, hors de toute programmation car nous ne sommes pas encore robotisés.

Les chrétiens voient dans l'ESPERANCE la promesse d'un Dieu qui s'engage à  donner le meilleur à vivre pour chacun et la croyance qu'il les aidera à se relever en toute circonstance.

Les humanistes peuvent décliner l'ESPERANCE comme cette invitation à explorer constamment le champ des possibles, à laisser ouverte la fenêtre à la rencontre.

Bref, dans cette transition entre 2012 et 2013, ESPERER, c'est oser un regard qui croit au don, celui de chaque journée, au don  d'exister, de respirer, de goûter la vie avec toutes ses saveurs et ses senteurs comme une fleur qui n'a pas fini de se dévoiler. Et observons ce petit enfant qui regarde la mer au côté de sa maman . Au moment où elle veut repartir, il lui retient la main pour lui dire avec son coeur d'enfant : " Attend encore un peu, je n'ai pas tout vu !" mer-cheval.jpg

La force d'ESPERANCE est présente  chaque fois que nous pouvons dire, avec notre coeur, " je n'ai pas tout vu ! "  et que nous prenons le temps de regarder l'horizon de notre vie dans toute son amplitude.

 

Le thème de cet article, la force d'ESPERANCE sera décliné sur la radio RCF Maguelone, dans la chronique DECLIC , en direct le lundi 31 décembre à 11h 25 et le samedi 5 janvier vers 18h 45.

http://www.rcf.fr/radio/rcf34/emission/437972

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".