Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 04:43

 20 juillet 1969,  l'astronaute américain Neil Amstrong, qui vient de décéder, pose le premier pied humain sur la lune avec une formule devenue célèbre : " C'est un petit pas pour un homme mais un pas de géant pour l'humanité". Marcher sur la lune est l'accomplissement de toute une recherche scientifique menée par la Nasa américaine et rendue possible par le choix du gouvernement américain d'engager un budget énorme à la hauteur de ses ambitions face au bloc soviétique dans les années 60. Plus de quarante après, les expéditions sur la lune se sont arrêtées, le mur de Berlin est tombé,  et peut être sommes nous invités à "revenir sur terre", à regarder plus simplement notre marche sur terre.DSC03855.JPG

C'est l'acte physique le plus partagé dans le monde quelles que soient les cultures . Nous marchons pour aller à notre travail chaque jour, nous marchons pour aller prendre un bus, un tram ou un métro, nous marchons pour nos déplacements urbains. En vacances, il y a la petite marche pour se rendre à la plage ou pour d'autres, la marche randonnée en montagne ou même la marche plus longue sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle de plus en plus pratiquée. Et plus dramatiquement, des hommes des femmes et des enfants marchent pour fuir les lieux de combat et trouver des campements de réfugiés.

Remarquons au passage, dans notre société du XXIème siècle,  l'apparition de moyens de déplacements plus ou moins sophistiqués et coûteux :  trottinette électrique, vélo électrique, gyropode sur route et sur mer, kite surf, stand up paddle (1), ... Et si nous revenions aux vertus de la marche sans rien et sans bâtons (2).

Je ne parles pas de toutes les fois où je marche sans faire attention à ma marche. Je marche avec un ami dans la rue et je parle en marchant. Je marche avec les écouteurs branchés sur mon mp3. Je marche en pensant à mon prochain projet, dossier, truc ou machin. Je marche sans être là et en étant ailleurs. Je marche comme si cela allait de soi. Les personnes qui se retrouvent, après un accident, dans un fauteuil roulant mesurent plus que d'autres toute la valeur de l'acte de pouvoir marcher avec deux jambes.

Marcher avec conscience se pratique dans des ateliers d'art interne comme  le qi kong, le zen ou encore dans les stages de développement personnel. La consigne est souvent celle ci : " Rallentissez votre rythme, mettez votre conscience dans vos pieds et sentez". Et là, nous redécouvrons la dépose de notre talon sur le sol, la relance par la pointe du pied, notre manière plus ou moins souple de passer du talon à la pointe du pied. Il se passe  souvent une sensation nouvelle pour les pratiquants : le mental est débranché, nous sommes nos pieds, nous sentons vraiment le déplacement de chaque pied, le contact avec le sol et sa tonalité, parquet, sol plastifié, béton, herbe, gravier ou autre. Dans notre vie quotidienne, cette pratique de la marche consciente nous ouvre aussi  un chemin nouveau. Je marche et je suis là avec mon rythme, ma respiration, le contact avec le sol, j'habite l'instant. Tiens, et si je ralentissais mon pas. Et si je respirais plus amplement, plus tranquillement. Et si maintenant, je m'arrêtais pour observer...les arbres sur mon trajet que je n'avais jamais remarqués, cet écureuil agile qui saute de branche en branche.

Marcher avec conscience régulièrement, c'est un petit pas pour soi mais pratiquée par de plus en plus de personnes, ce pourrait être un grand pas pour l'humanité. En effet, marcher avec conscience, c'est se donner la possibilité naturelle de ne plus être suspendus au gré d'un mental qui s'emballe parfois et qui crée fossé, rupture, conflit entre les hommes. C'est apprendre à vivre davantage reliés entre terre et ciel et à goûter pas après pas cette sensation d'unifier notre corps, notre mental et notre âme.

 

(1) le stand up paddle est une planche sur laquelle le pratiquant est debout et se propulse sur l'eau ( mer, rivière ou lac) avec une seule rame.

 

(2) la marche avec bâtons fait référence à la marche nordique dont la pratique se développe notamment chez les séniors. Elle mobilise tous les muscles du corps, allège la pression sur les pieds et les articulations. Elle est bénéfique pour le maintien et le renforcement d'une condition physique générale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".