Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 22:52

J'ouvre mes yeux bleus dans cette grande salle aux baies ensoleillées. J'entends une musique douce qui me rassure. Je ne sais pas encore où je suis. Mais, tiens, deux formes s'avançent au dessus de moi. Deux sourires et deux voix qui me contemplent. C'est plutôt sympa. J'entends vaguement le mot de Papa ( la voix grave) et Maman ( une voix plus douce et chantante). Oui, plus tard, je comprendrai que je suis né d'un Papa et d'une Maman qui m'ont désiré . Mon nom est  Adam Dupont. bebe-2.jpg

Au milieu d'une fracture sociale entre les français soutenant le projet de loi pour le mariage ouvert aux personnes de même sexe ( avec adoption possible) et les français défenseurs d'un mariage, institution sociale marquant le lien entre un homme et une femme procréateurs d'enfants, le débat est ouvert.

Ce blog n'a pas vocation à prendre position pour l'un ou l'autre camp. Dans l'esprit de la psychologie positive, il veut seulement parler des personnes à ne pas oublier et qui ne peuvent pas manifester aujourd'hui : tous ces futurs bébés qui naitront dans les années à venir et qui ont droit au bonheur. Difficile de leur demander leur avis, à savoir s'ils préféreront un papa et une maman penchés sur leur berceau, deux "papas" ou encore deux "mamans". A chacun de vous de vous  remettre dans cette situation qui a été la vôtre au début de la vie !

 Reste que la question de l'identité de ces futurs êtres est au coeur de ce débat.

Et si Adam Dupont avait vu deux "Mamans" ou vu "deux Papas" au dessus de son berceau , qu'est ce que cela changera t'il pour sa vie future d'adolescent puis d'adulte ?

Les avis des spécialistes pédopsychiatres semblent très partagés. Certains estiment que c'est la qualité d'amour, la qualité du lien quel que soit le sexe des parents qui sera déterminant pour le développement de cet enfant. D'autres, au contraire, estiment que la construction d'un adulte équilibré passe, autant que possible, par le repérage d'une maman ( biologique ou d'adoption) et d'un papa ( biologique ou d'adoption). Mais je pointe une petite interrogation. Et si demain, les pères étaient réduits à des hommes donneurs de sperme pour des couples de femmes désirant éduquer un enfant, ne risque t'on pas de "tuer le père" réduit à une simple fonction biologique.

Une société sans père pourrait devenir une société sans repère. Alors, je fonde simplement l'espoir que le débat, même s'il est parfois vif entre les deux camps, accouche au moins sur trois fondements partagés pour  une société durable et humanisante :

 

- une société se développe  par des actes de fécondation issus de l'amour d'un homme et d'une femme.

 

- une société se développe dans la tolérance et la recherche de compréhension de toutes les formes de relation amoureuse,quel que soit le sexe des partenaires.

 

- une société contribue à l'épanouissement d'adultes dans la mesure où elle leur propose dès le plus jeune âge un repérage simple et cohérent de leur origine biologique.

 

Ces trois croyances pourraient être travaillées, mises en pratique pour aider l'accouchement d'un code éthique plus consensuel , appui d'un code civil peut être à toiletter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".