Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 23:15

Non, rien de rien...Non, je ne regrette rien. Cet air universellement connu, chanson culte d'Edith Piaf de l'année 1960 refait surface à l'occasion de son cinquantième anniversaire.

Au delà de l'artiste à stature internationale sur scène et à la voix puissante, contrastant avec sa petite taille, je vous propose d'ausculter cette chanson qui nous parle en direct. Et la psychologie positive qui n'était pas encore née à cette époque peut nous aider à nedith-PIAF.jpgous poser des questions toujours actuelles :

Le langage est brut : "le passé "c'est payé, balayé, oublié, je me fous du passé". Il y a une forme de refus d'assumer ce passé qui, pour l'artiste, a été très tourmenté entre une enfance malmenée et des amoureux trop tôt disparus dans des drames. Mais jusqu'où peut on nier ce passé qui, au delà de ses hauts et ses bas, nous a façonné dans notre personnalité ?

"Balayés les amours avec tout ses trémolos, balayés pour toujours, je repars à zéro..."

La chanson veut défier le temps. Tous les drames de sa vie depuis une enfance vécue dans la misère seraient effaçés d'un coup de gomme et Edith éprouvée par les amours et une santé fragile ( polyarthrite et addiction à la morphine) pourrait vraiment repartir sur un nouvel horizon.

Naiveté (?) de la chanson quand on connait la fin tragique d'Edith Piaf  trois ans plus tard.

En fin de compte, la chanson prend le contre pied de la vie d'Edith Piaf : malgré des succès internationaux et notamment aux Etats Unis, l'artiste française  va progressivement et irrémédiablement décliner physiquement dans une dépendance toxico maniaque et mourir à 47 ans.

Non, je ne regrette rien fait vibrer la voix du coeur, la voix de la révolte, la voi x qui veut croire à une nouvelle chance. Je ne connais pas assez la vie d'Edith pour savoir si elle a rejoint la chanson en assumant finalement son passé : je ne regrette rien.

Et je crois que l'essentiel est là , dans ce " je ne regrette rien". En effet, c'est l'expression de quelqu'un qui aurait assumé son passé, reconnu ses errements, ses  erreurs, ses doutes communs à l'ensemble de l'humanité et  pourrait avec force en faire un tremplin pour un avenir transformé. Edith l'a chanté sans pouvoir l'incarner dans sa vie.

Elle nous laisse ainsi sur une question de sens : assumer sa vie, est ce ne rien regretter et tourner la page chaque jour pour guetter la joie ?. Car " ma vie, car mes joies, aujourd'hui, ça commence avec toi !"

 

Pour écouter l'enregistrement émouvant en public d'Edith Piaf,

consulter le site de l'INA : ina.fr



Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".