Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 21:56

10 h, un samedi matin de juillet, sur l'esplanade au coeur de la belle ville de Montpellier. Un maître de Taî Chi Chuan tout de blanc vêtu, face à un groupe d'une trentaine de participants pose des gestes lents, souples et amples au bord du petit étang.100_2286.jpg

Puis, il s'arrête et invite tous les participants à se regrouper sous un arbre. " Apprenez à regarder l'arbre, ses feuilles et par l'ombre trouver la lumière..."

Curieux  et bien mystérieux langage pour un non initié mais derrière cette simple suggestion se cache une philosophie  puisée chez les maitres chinois qui se transmettent cet enseignement depuis plusieurs siècles.

Le Taî Chi Chuan pratiqué par de nombreux chinois dans les parcs publics des villes est devenu un art de vivre. Cela peut nous sembler un paradoxe  à nous occidentaux entre la lenteur des gestes  et notre monde moderne à TGV ( très grande vitesse) dans l'anticipation, la réactivité ou encore la productivité.

Revenons à l'arbre.

Effectivement, l'arbre dont les vertus écologiques ne sont plus à démontrer ( production d'oxygène, fixation du sol notamment dans les zones côtières sujettes à érosion, fertilisation avec l'humus des feuilles mortes, lieu protecteur de faune et de flore...) offre une autre vertu aux hommes.

Il nous invite, comme le suggèrent notamment les pratiques chinoises de Tai Chi Chuan et de Qi Gong ( prononcer chi kong) à retrouver un enracinement en puisant nos énergies au bon endroit.

Si je suis bien en contact avec le sol, avec l'énergie terre, je deviens vite "enraciné" et plus résistant aux forces contraires. Et si mon corps est bien déployé sans raideur, je reçois aussi une autre énergie, celle du ciel. C'est ce travail sur l'énergie, le Chi pour les chinois, qui donne du sens profond à cette pratique.

Si je regarde un arbre avec attention, je peux me laisser conduire par sa "droiture" , la force de son tronc.

Enfin, l'omb100_2276.jpgre et la lumière projetée par les arbres font écho aussi à notre propre lumière et notre ombre ou partie rejetée de ce que l'on ne veut pas reconnaitre en soi comme le suggère le psychanalyste Carl Jung.

Ainsi, pour revenir à la phrase mystérieuse de ce maitre dans son cours de Tai Chi Chuan, " par l'ombre, vous trouverez la lumière" est une belle expression pour nous décentrer de notre petit moi et oser regarder ce que nous ne regardons pas spontanément dans nos vies... parce que ombrageux ou encore caché.

Et pourtant sans cette ombre, que serait notre lumière ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".