Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 04:42

Enfin, ma respiration se régule. Je ressens les grosses bulles dans l'eau de mer à chacune de mes expirations et je suis moins crispé sur le détendeur dans ma bouche que je serre pour inspirer. A trois mètres de fond, je découvre, pour mon baptême de plongée sous marine, un monde inconnu. Certes, la télévision, avec notamment les célèbres films du commandant Cousteau, m'avaient donné à voir les images toujours belles, impressionnantes, peuplées de formes les plus bizarres de ce monde du silence. Là, j'y suis, le temps semble tourner différemment. Je ressors de l'eau en ayant l'impression d'y être resté 5 minutes alors que je viens d'y passer près de 20 minutes. Ce monde immergé, hors de portée de nos soucis terrestres, m'invite à développer une métaphore.

Comme il serait bon que chaque adolescent et adulte bénéficie d'un accompagnement pour grandir, pour passer des obstacles, pour avancer vers un projet professionnel ! Certains ados et adultes ont la chance de vivre ces passages grâce à un adulte relais, un animateur, un entraineur sportif, ou encore, dans le monde professionnel, avec le soutien d'un coach. Cet accompagnement pourrait s'inspirer de la plongée. Au départ, l'initiateur donne sur la plage puis dans l'eau de manière calme les consignes de base : " cracher dans le masque de plongée pour éviter ensuite la buée, faire un essai d'inspir et expir par la bouche avec ce drôle de dentier dans la bouche appelée détendeur, et reconnaitre les deux gestes de communication. Le pouce faisant un rond fermé avec l'index pour signifier que tout va bien ou au contraire une main s'agitant comme un navire chahuté de gauche à droite pour dire que çà ne va pas." En début d'accompagnement, l'adulte fixe le cadre, rassure et installe une communication qui permet une réactivité de sa part. C'est la base de la relation de confiance : " Il me dit clairement que j'ai le droit d'être mal et que je peux l'appeler avec telle modalité ( téléphone, courriel, ...)". www_ouikend_com-bateme_plonge.jpgC'est la plongée, je sens la présence proche et même la main de mon initiateur qui me fait descendre au fond. Avec un adulte de confiance, j'ose aller au fond de moi, regarder mes zones d'ombre qui bloquent ou freinent ma dynamique de vie. Ma bouteille de plongée me préoccupe un peu car elle balotte sur mon dos et j'ai la hantise qu'elle me retourne comme une crêpe. Que se passerait-il si j'étais retourné sur le dos ?! Que se passerrait -il si mon projet tournait court, si je rencontrais une difficulté inattendue ? Notre cinéma intérieur risque de reprendre le dessus. Pourtant, mon initiateur détourne mon attention sur la présence d'un poulpe caché dans la fissure d'un rocher et qu'il éclaire de sa lampe. Rencontre étonnante, à quelques centimètres de moi. En fait, je n'ai pas peur. Je commençe à me sentir "poisson" au milieu de ces poissons au profil très diversifié, des petits recroquevillés aux longs en forme d'anguille, qui passent, qui trottent sur le sable et se cachent. L'accompagnateur est là pour nous aider à orienter notre regard, non pas sur nos peurs et nos blocages, mais sur la Vie, sur la beauté qui s'offre à nous et nous donne ce goût d'avancer, d'explorer. Niveau-1-Plongee-CMAS-Marseille-PACA-13-copie-1.jpgMoment sublime, l'initiateur a senti que je passais un cap , mes muscles se détendent, ma propulsion avec les palmes est plus tranquille, et ma respiration plus ample et régulière. Je me sens bien tout simplement dans l'instant à vivre. Il me propose alors cette expérience forte. Je m'arrête d'agiter mes palmes et mes bras, et comme un parachutiste en vol libre avant le déclenchement du parachute, j'ouvre mes bras en croix et je "flotte" dans l'eau marine. Le temps s'est arrêté, je n'ai plus à agir, je goûte la sensation d'unité avec ce nouveau milieu. L'accompagnateur attentif à la progression de l'ado ou de l'adulte qu'il accompagne peut lui lâcher la main, l'inviter à regarder où il est arrivé, à prendre le temps d'apprécier ce qu'il vit hic et hunc, ici et maintenant sans chercher le "toujours plus". J'émerge de l'eau, je suis presque déçu que la ballade sous marine soit déjà finie, j'aurais presque envie de replonger dans ce monde du silence. Un monde où la communication avec l'autre est sans parole, par le geste ou le regard. Une communication qui va forcément à l'essentiel de manière non verbale " Cà va ?" , " Regarde, ici" , " C'est super !", une communication transmise par l'eau. Combien un accompagnateur gagne en présence à l'autre en se branchant directement sur l'expression non-verbale de l'accompagné ! Un "Cà va bien" avec un regard triste ou un front plissé cache une autre vérité.

Masque retiré, capuche de la combinaison isothermique relevée, je reprend contact avec le monde terrestre. Je me sens presque euphorique, est ce l'effet d'une forme de suroxygénation  liée à la consommation de l'air dans la bouteille de plongée ? Je retrouve la parole. Une chose a changé : je sais maintenant qu'il existe un autre monde, un monde sans parole, un monde de sensations, un monde dans lequel le temps horloge n'existe plus.  Un monde qui nous vide de nos soucis et nous remplit de quelque chose d'indicible, de quelque chose que l'on a envie de retrouver.

Plongés dans nos quotidiens souvent tumultueux, en forme de zapping à travers de multiples sollicitations, nous rêvons d'un monde idéal, d'un monde à notre écoute, d'un monde plus simple. C'est un rêve légitime. Ce monde peut exister à condition de le faire exister. C'est une question de plongée en soi, au fond de soi, de respiration, d'attention à l'ici et maintenant. C'est possible, de plus en plus d'hommes et de femmes ouvrent ce passage dans le monde.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".