Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 20:30

Plus d'une  heure que j'attends dans cette clinique en service urgence pour consulter un médecin et effectuer une radio. La salle d'attente est surchargée, je ne peux même pas m'asseoir et , en plein été, la chaleur est accablante pour tous. Enfin, mon numéro est appelé, je rencontre un médecin mais il me faudra encore une demi-heure d'attente pour réaliser la radio. Et en prime, une infirmière me laisse "poireauter" un bon quart d'heure dans la pièce fermée sans fenêtre, cloîtrée à demi obscure de la radiographie avant que la porte ne s'ouvre et laisse apparaitre le radiésthésiste. Ouf ! L'attente est finie. Cette expérience d'attente longue sans certitude du temps, chacun de nous en a vécu avec plus ou moins d'émotion négative allant de l'impatience, à l'irritation, et même parfois  à la colère quand les nerfs sont à bout. Pourtant, à y regarder de près, nous sommes concernés très fréquemment par l'attente et pas uniquement dans une salle d'attente d'hôpital.

L'attente de l'automobiliste à l'entrée de Paris quand le bouchon des arrivants se gonfle le matin, l'attente à la caisse d'un supermarché, l'attente sur le quai de gare, de tram ou de bus. L'attente d'un(e) ami(e) à un rendez vous donné sur un lieu précis. L'attente des résultats d'un examen, d'une réponse à une demande, ou encore l'attente d'un accord pour être aidé dans un projet...L'attente des parents dans la grossesse et l'accouchement d'un enfant. L'attente des personnes âgées isolées et quêtant la visite de l'aide à domicile...

Comment chacun vit-il ces diverses attentes ?

Moment perdu, temps gaspillé, stress pour certains qui veulent rentabiliser tous les moments de l'existence. Occasion de souffler, de sortir du rythme imposé pour d'autres. A quoi pense t'on dans ces moments d'attente ? A la manière dont nous pourrons rattraper ce temps perdu ? A des préoccupations ou ruminations professionnelles ou personnelles qui reviennent en boucle ? Ou encore , dans une salle d'attente, le réflexe conditionné sera de se jeter sur le premier magazine ou dans une fille de bouchon routier mettre la radio ...Et parfois "prendre son mal en patience"  et engager une conversation d'attente avec un voisin ou une voisine dans la même situation.

Et si ce temps d'attente était un temps béni pour nous inviter à nous recentrer sur l'instant présent ?

Tiens, je prends le temps de me poser sur ce siège de salle d'attente et de découvrir l'environnement, les couleurs, l'odeur... Là, dans cette queue de caisse de supermarché, je prends le temps d'observer les gestes de la caissière très affairée ou cet enfant qui joue avec un objet acheté par sa mère. Ou encore, dans ma voiture, je me recentre sur ma respiration pour la rendre plus ample, et retrouver un calme intérieur. Attendre devient alors une belle opportunité de nous confronter à nous mêmes, à notre capacité d'accueil de notre impatience, de notre vide ou vagabondage mental, et à trouver peut être une troisième voie pour la vivre pleinement comme un temps qui compte.

Florent Pagny, avec sa chanson "Savoir aimer", le déclame à sa façon :

Savoir attendre, goûter à ce plein bonheur qu'on vous donne comme par erreur.

Pour ma part, je garde le plein bonheur et j'élimine l'erreur. Attendre, c'est aussi ne pas vouloir tout maîtriser autour de soi et d'abord le temps. Attendre, c'est renoncer au mythe de l'homme autocontrôlant et entrer dans le rythme des saisons. Le temps de semer, le temps d'arroser et d'entretenir sa terre, le temps de l'hivernage et le temps du printemps, de la récolte.

Attendre , compte tenu du temps cumulé au fil de nos vies humaines, mérite d'être regardé comme un art.  Art de revenir au présent, à soi, art d'observation des autres, du lieu, art de maintenir son mental dans le renoncement  au "tout, tout de suite" pour l'orienter vers  l'écoute de soi, de ce que je peux me dire à ce moment là sans précipitation, ni regard extérieur.

Attendre, c'est une belle occasion de parler de soi à soi !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

http://www.prophonesystems.com 25/06/2014 13:49

It was a post that clearly mentioned my nature. I am totally an impatient person and i get really irritated when I have to wait fr something for a long time. It just makes me mad and I start feeling restless. I am glad that similar issues are being faced by many people which doeskin make me an unique creature.lol

clovis simard 27/10/2012 20:51

Voie Blog(fermaton.over-blog.com)No.8- J'arrive ou je suis né ?

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".