Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 22:44

SLOW
           DOWN


Ce titre anglais peut peut être déranger les puristes de la langue de chez nous, le français. Cependant, je l'emploie à dessin car il vise à nous alerter, et répond à un mouvement , celui de ralentir, de reprendre le temps de vivre...De quoi s'agit-il ?



lac-tranquille.jpg

De crier halte à nos conditionnements d'hommes et de femmes pressés.
Pressés pour aller à son travail ( le temps est compté), pressés pour en revenir.
Pressés par la dégringolade des mails sur sa boite arrivée courrier, ouf , çà s'arrête enfin !
Pressés par le rythme télévisuel de spots courts, brefs, parfois violents aux  journaux du 20h. Pression, zapping ( décidément , encore un mot d'origine anglaise) et encombrement. Notre cerveau arrive en fin de journée après avoir subi un bombardement non pas de missiles mais d'informations tout azimut, en provenance de notre environnement, de l'ordinateur, du portable, de l'iphone, de la radio ou encore de la télévision. Lequel d'entre nous a t'il eu l'occasion de vivre un "jeûne" de moyens de communication, ne serait ce qu'une journée, un week-end ?.
Cette expérience, je l'ai vécue récemment avec un groupe de coachs qui s'est regroupé le temps d'un week-end dans un refuge au coeur du Vercors dans un  paysage de pure beauté, entre neige vierge, sapins et rochers . Or le portable ne passait pas. Quel bonheur !
Au moment des pauses dans nos temps de travail , personne n'était tenté de sortir son portable ( réflexe devenu traditionnel aujourd'hui dans les réunions, les colloques...au moment des pauses) et dans un refuge à la vie simple autour d'une cheminée et entre deux ballades en raquettes, il ne restait qu'une alternative : vivre ce qui était donné de vivre dans l'ici et maintenant. Et au coeur de ce paysage , le donné ,c'est la contemplation de la nature, la neige, sentir ses pas , voir ses traces dans la neige vierge, goûter son soufle dans la froidure du matin, goûter le silence des lieux...
Oui, slow down. Cette expérience m'a aidé à vivre ce rythme en lien avec la nature et  qui a d'ailleurs contribué à une belle cohésion et production collective. Chacun en garde un souvenir marqué. Mais, revenu dans la vallée du bruit, du rythme, du stress, comment vivre ce "slow down" dans son quotidien ?


PAUSE LECTURE :

Demain, je fais le choix de "slow down", de ralentir mon rythme pour goûter l'ici et maintenant, qu'est ce que je peux décider consciemment de faire dans ce sens ?

Reprise de lecture...calmement à votre rythme !

Comme le souligne le docteur Palardy ("Mon code de vie"),
notre cerveau consomme 25% de l'oxygène utilisé par l'organisme au repos. Ainsi, notre respiration sert non seulement au corps mais également à régénérer nos neurones et apaiser notre esprit. Dans cette perspective, il recommande vivement la respiration abdominale à la portée de tous. Il va même à la recommander toutes les heures !
Enfin, la connaitre et la pratiquer ( 5 fois de suite recommandé) est déjà un premier pas vers ce retour à notre nature profonde.
Conditions : dans une position confortable, détendue ( épaules, trapèze) assis, debout ou encore allongé, inspirer au moins sur 6 à 8 secondes et expirer 8 à10 secondes ou un peu plus avec la bas ventre ( en mettant si besoin une main sur le bas du ventre pour sentir le mouvement du diaphragme). Puis rester en apnée à la fin de l'inspiration, sans respirer pendant 2 à 5 secondes ( sans chercher la performance qui serait à contre courant ). Les pratiquants de yoga parmi vous retrouveront ce qu'on nomme la grande respiration avec en fait deux apnées , une à la fin de l'expir ( poumons vides) et une à la fin de l'inspir ( poumons pleins). Que produit cette dernière apnée ? Si je suis branché sur moi, je vais ressentir un bien être du corps tout entier rempli d'oxygène. Quelle belle sensation ! Plus globalement, la respiration abdominale plus lente et plus régénatrice en oxygène provoque la production d'endorphines, hormones du bien être qui vont "irriguer" le cerveau.
Respirer lentement et en profondeur régulièrement dans sa journée offre donc cette possibilité de régénération pour ne pas dire de revitalisation .
En évoquant un autre médecin, le docteur Vittoz, auteur de la méthode Vittoz ( voir article " une tasse de thé pleine de révélation), il invitait ses patients à effectuer des actes conscients : reprendre conscience d'ouvrir une porte, de la refermer, de lasser ses lacets, de marcher, de s'asseoir,...Ces actes conscients recentrent notre cerveau et le réhabituent à habiter le présent et non le passé, ou encore le futur avec nos pensées tourbilonnantes sur nos projets ou nos soucis.
Exemple d'application : en marchant vers votre lieu de travail, sur un "tronçon choisi" pensez à votre marche, à délier votre cheville, sentir le sol avec tout votre pied , mettez votre cerveau dans vos pieds ! Faire descendre le cerveau à ce niveau est très reposant, c'est lui donner l'occasion de revenir à une altitude moins cérébrale et plus ancrée dans le corporel, les sensations.
Profitez de temps d'arrêt, arrêt à un abri bus, au feu rouge au volant de sa voiture, dans une station de train ou de métro ou encore à la terrasse d'un café, et poser votre regard simplement sur l'environnement sans le juger. Voir, être réceptif aux bruits, aux odeurs, aux couleurs, aux ombres et aux lumières.
C'est le regard qui reçoit et qui goûte ce qui est donné, la vie qui passe.
L'écrivain, Christian Bobin nous invite à ce slow down à sa manière : " J'ai toujours craint ceux qui partent à l'assaut de leur vie comme si rien n'était plus important que de faire des choses, vite, beaucoup."

images-copie-3



STOP !
Arrêtez votre lecture. Fermer les yeux. Que ressentez vous ?  Portez votre attention lentement vers votre respiration, observez la, laisser vous respirer, vivre.

Puis lentement, quand vous le décidez, rouvrir les yeux, regarder ce qui vient à votre regard, prenez le temps de le (re) découvrir.

Pour celles et ceux qui veulent aller plus avant dans ce mou ve ment de ra len ti sse ment, "slow down" de John Hapax sous titré "prenez le temps de vivre" me semble riche de petits préceptes et astuces du quotidien...qui peuvent aussi, peu à peu, dans une pratique souple et régulière le transformer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans livres ressources
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".