Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 21:01

La troupe d'une vingtaines d'unités progresse dans la nuit en pleine forêt sur un petit sentier humide sur lequel ruisselle le reste d'un petit cours d'eau. Nous sommes le 31 décembre 2011 et les douze coup de minuit approchent. Non, ce n'est pas une troupe militaire. Ce groupe est  composé d'adultes, de couples et d'enfants d'une même famille, marchant prudemment sur ce sentier glissant et boueux les uns derrière les autres ou se tenant la main, comme une procession religieuse derrière le guide organisateur de l'événement.

23H 55 : la troupe s'arrête dans un champs  surplombant la vallée dénommé "la sauvage" et se fait surprendre par un feu d'artifices multicolores. Au coeur de la nuit, après ce spectacle inattendu, c'est l'échange du rituel de bonne année dans la bonne humeur et à la lueur des lampes frontales.

Instant magique, presque surréaliste, avec une vue sur la vallée et le village éclairé sur l'autre versant. Cet épisode vécu en famille évoque pour moi des composantes de nos chemins de  vie.

Pour progresser dans la vie, dans notre croissance humaine et psychologique, nous avons besoin d'abord de guide pour nous montrer la voie, le bon chemin. Ces guides ont pu être nos parents, des professeurs, des éducateurs, des entraîneurs sportifs...Quand nos vies s'obscurcissent sous le poids du stress, des épreuves, des incertitudes de l'avenir, nous avons besoin de voir clair pour orienter nos pas, nos petites décisions de chaque jour. Ces petites lampes que nous accrochons à nos fronts pour progresser de nuit et appelées lampes frontales éclairent devant nous de manière forte un espace suffisant pour poser nos pas avec confiance sur le chemin. Ces frontales sont nos lumières de clairvoyance, nos petites voies intérieures qui nous disent : " Vas y, là, tu peux t'engager même si tu ne vois pas le bout du chemin aujourd'hui." Sans frontale, nous serions perdus ou livrés à la seule lumière du guide qui nous rendrait de fait complétement dépendants de lui.

Revenons à nos grands sentiers très fréquentés, les autoroutes, avec un clin d'oeil à ce message vu durant ces fêtes de fin d'année au dessus de l'une dlune-nuit.jpg'entre elles :"Rester éveillés, rester en vie."

Et si 2012 nous invitait à utiliser nos frontales plus régulièrement pour trouver notre propre chemin de vie , chemin d'éveil sans se laisser abusés ni par les "vendeurs de climat morose sur fond de crise", ni par les gouroux de tout horizon vantant des méthodes miracle pour jouir du bonheur sur ordonnance. Une condition : apprendre à orienter notre frontale, notre petite voie intérieure pour trouver le chemin le plus propice à la réalisation de nos désirs et de nos projets donneurs de vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Max 16/02/2015 14:25

et la frontale HL20 de chez Ferei?

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".