Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 22:20

Une tasse de thé pleine...de révélation !

Un jour, un grand savant occidental, déja très réputé pour ses travaux scientifiques sur le bonheur, appris qu'il y avait en Inde un sage tellement reconnu que les personnes accouraient de partout , uniquement pour le rencontrer et repartaient souvent avec un cri du coeur :" Qu'est ce qu'il m'a appris ! J'ai plus appris à son contact que durant  toute ma vie !"
Très intrigué par ce charisme, le grand savant décida de le rencontrer. Sur place, le sage laissa le grand savant se présenter, parler de ses diplômes, de ses publications, de ses conférencesà succès, puis il l'invita à prendre une tasse de thé. Alors qu'il versait le thé dans sa tasse, le savant embarqué dans sa démonstration verbale, continuait à parler de lui. Le savant, lui, l'écoutait simplement d'une oreille bienveillante, tout en continuant à verser le thé qui finit par déborder la tasse. Tout à coup, le savant découvrant , au milieu d'une phrase, ce débordement, s'arrête net et lui demande sur un ton de reproche : " Mais, qu'est ce que vous faites ? Vous ne voyez pas que ma tasse déborde !"
Alors, le regardant du fond des yeux, le vieux sage reposa la théière et lui dit, sur un ton calme et un peu malicieux :
"Cette tasse débordante vous ressemble beaucoup. Elle est pleine et elle ne peut plus rien recevoir."
Quelques jours plus tard, la presse internationale se fit l'écho d'un grand savant qui avait décidé de prendre une année sabbatique dans sa recherche pour se consacrer à une tâche qu'il n'a pas voulu préciser.

images-copie-1.jpg
Cette petite histoire me rappelle aussi la théorie du docteur suisse Vittoz du début du xxème siècle qui mit au point une méthode dite méthode Vittoz encore enseignée aujourdh'ui pour apprendre à réguler l'activité du cerveau. Il distingue deux facettes : l'émissivité et la réceptivité.
Le cerveau est émissif quand nous émettons des pensées, des raisonnements, bref quand il produit de l'activité. Cette compétence est largement développée par le système d'apprentissage scolaire. L'autre facette est la réceptivité, c'est la faculté de notre cerveau de se mettre en écoute de son environnement intérieur et extérieur. J'entends ce qui remue au fond de moi, mes émotions, mes états d'âme et j'entends aussi la pluie qui tombe, le bruit de mes pas dans la neige, le silence d'une forêt de sapins... Cet état nous a rarement été enseigné dans notre jeunesse sauf à prendre des cours de méditation, de technique d'accueil de soi comme le zen ou  le yoga.
Revenons à notre sage de l'Inde et notre savant occcidental. Qu'est ce qui les différencie ?
Et bien, notre savant reste enfermé dans la sphère de l'émissivité croyant que parler, parler le fait exister et reconnaitre alors que le sage a appris à exister dans l'accueil bienveillant et l'écoute du coeur.
Il ne s'agit pas, dans mon propos, de juger l'émissivité comme négative, elle a toute sa place dans notre vie sociale. La question est : " Comment j'équilibre dans ma vie quotidienne mon émissivité et ma réceptivité ?" Suis je tendance " émissif"(ve) ou " réceptif(ve) ?
Regarder la tasse de thé que l'on vous sert...et vous saurez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans petites histoires
commenter cet article

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".