Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 16:46

Incroyable mais vrai ! Depuis près d'un mois, mon opérateur téléphonique contacté pour transférer ma ligne téléphonique et internet a réussi un exploit au comble de l'absurde.

Devant déménager, j'avais pris les devants pour demander mi mars un transfert de ligne début avril. Or quelques jours après ma demande, la ligne était déjà transférée sur mon nouveau lieu de vie à Montpellier et la "charmante et anonyme" opératrice contactée en urgence de m'expliquer que je ne pouvais plus revenir en arrière ou bien cela pouvait durer 21 jours !!! L'affaire prend une tournure encore plus ubuesque quand début avril, il est prévu après mon déménagement, que je récupère dans ma ville d'arrivée, Montpellier le kit complet dans un relais de l'opérateur. Et là, le dépositaire (par ailleurs buraliste dans son quotidien) de m'expliquer que le kit est bien arrivé mais comme personne ne s'est manifesté en mars, le kit est reparti. Je vous fais grâce des péripéties ultimes qui démontrent une "chaîne de l'irresponsabilité" avec un système de répondants téléphoniques anonymes et de relais pas plus préoccupés que de stocker et de redonner une marchandise de passage.

Mais, au delà de la colère contre l'opérateur, la psychologie positive m'a incité avec ma chère épouse à regarder l'autre face : une expérience de vie en l'absence de liaison téléphonique fixe et internet pendant près d'un mois à mon domicile !

Cette expérience nous a invité à nous poser la question d'une vie au XXIème siècle sans la technologie devenue aujourd'hui quasi universelle : le téléphone, le portable téléphonique et l'ordinateur.

Premier constat avant le grand départ du déménagement ( avec cependant un téléphone portable personnel) : il y a naturellement une sélection des choix d'appel. Nous avons paré au plus essentiel et urgent dans une phase de préparation de déménagement. Nos trois jeunes ne suivant pas les parents dans leur nouveau lieu de vie, il est apparu important de veiller à leur bonne stabilisation sociale et professionnelle. Quant au réseau d'amis, cela a valu des choses assez amusantes : " Quoi, votre ligne ne répond plus....On se demandait ce qui se passait !" Et l'autre chaîne plus vertueuse, celle de la solidarité active et concrète s'est mise en place et rapidement nos amis et liens ont répercuté l'information.

Deuxième constat après le déménagement : avec mon épouse, nous nous sommes recentrés de fait sur le réel, l'ici et maintenant et c'est vrai que les multiples travaux d'installation nous ont fait patienter... Nous nous étions presques habitués à l'absence de téléphone, d'ordinateur en liaison internet et de télévision.

Et le miracle s'est produit un matin quand le facteur a livré le colis contenant l'ebox et un guide  sur CD d'installation  . Nous avons alors renoué le lien téléphonique avec nos amis de Reims et des quatre coins de la France.

100_2110.jpg

Que retenir de cette expérience insolite ?

D'abord que nous sommes devenus de fait très dépendants de ces nouveaus "joujoux" de la communication moderne et que leur suppression provisoire nous a d'abord  irrités et même inquiétés dans le suivi de notre réseau social. Puis, une prise de conscience pour apprendre à lâcher la bride, et pourquoi pas des "jeûnes" certains jours d'ordinateur, de téléphonie  pour renouer avec l'ici et maintenant, son cercle proche et la nature présente.

D'ailleurs, le sociologue spécialiste de la jeunessse Olivier Galland rencontré il y a quelques années me disait déjà que pour les jeunes, le tchat, les sms et l'internet dans la chambre créait un espace privé du jeune au sein de l'espace familial, avec un risque certain de s'en couper.

J'ai en souvenir le temps de mon adolescence où le soir, dans un quartier très vivant de Besançon, après les devoirs bouclés, j'allais taper le ballon pour un match de foot avec les jeunes du quartier. Pas de "machin dans les oreilles" et encore moins de casque sur la tête, le bonheur simple de se défouler entre copains.

Vivre sans ordinateur, sans portable et sans télévision , cela peut paraitre préhistorique, ringuard et pourtant il y a peut être une sagesse à retrouver un juste usage de ce qui devrait rester des outils de communication et de dialogue complémentaires ou encore au service du lien social...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

voipphonesnow.com 21/08/2014 13:09

In this modern and rapid world it is not possible to even imagine a day without computers and other technologies. I could see that the impacts that this movement had in your life have been fascinating. This will help people to be aware of the influence technology has in our life.

Pascale 07/09/2011 08:50


ça m'a fais plaisir de vous lire! J'ai 33ans et je me suis mise comme tout le monde "dans le bain" ou plutôt dans le piège! J'ai pris internet assez tardivement poussé par les remarques du style :
"ben t'as pas le net?!", "donne moi ton msn.." etc.. Depuis mon déménagement je ne rencontre que des problèmes avec mon opérateur et je rentre dans des colères terribles. Pourtant lorsque mon
compagnon et moi nous sommes retrouvé sans internet et tv j'ai retrouvé l'atmosphère de mon enfance ou on se retrouvait autour de la table et que l'on parlait simplement. C'est comme redécouvrir
quelque chose qu'on avait oublié, mis au placard. Au risque de passer moi aussi pour une ringarde sortie de sa grotte, je resterai volontiers sans ces technologies car finalement je me sens moins
stressé.


Michel BERNARD 12/09/2011 23:20



Redécouvrir les choses simples de l'enfance est un beau cadeau. Nous sommes tous appelés à retrouver notre coeur d'enfant dans notre "peau" d'adulte. Et revivre des émotions nous rapproche de
l'enfant en nous, cet enfant souvent étouffé par les normes et les codes sociaux et le trop "socialement correct". Libérer son enfant intérieur est un vrai défi pour grandir dans l'adulte
équilibré !



Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".