Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 21:47

Winston Churchill a laissé cette belle citation qui fait partie de mon top ten des citations :

"Le pessimiste voit dans chaque opportunité une difficulté,

l'optimiste voit dans chaque difficulté une opportunité".

Je rajouterais volontiers une troisième phrase s'inspirant de l'élan optimiste : l'optimiste voit dans chaque contrariété une opportunité.

En effet, je constate chez moi, deux attitudes qui ne font pas bon ménage.

Je veux évoquer toute sorte de contrariété, un rendez vous qui se fait attendre avec beaucoup de retard, un meuble attendu qui n'arrive pas et qui bloque l'aménagement d'une pièce, ou encore un mal de dos, suite à un déménagement, qui me limite en activité sportive, ou tout simplement un non non prévu à une demande légitime dans un cadre professionnel ou amical. Premier réflexe "originel" : crispation et impatience de ne pas avoir satisfaction sur quelque chose d'attendu, presque comme un dû.

Depuis quelques semaines, j'expérimente une autre regard sur la contrariété et je l'interroge en direct : " Contrariété, que m'apporte tu comme opportunité, comme élément positif au-delà des apparences ?". Et là, c'est déjà un déplacement de perspective.

Je vous partage deux exemples récents. J'arrive trop tard en fin de journée ( après une journée professionnelle dense) pour un achat prévu dans un magasin de meubles. Il est 18h 58 et le magasin a déjà fermé ses portes avec une fermeture officielle à 19h. Gâchis de temps, de déplacement...mais j'ai l'occasion de revenir à la voiture et de prendre le temps d'écouter à la radio une belle interview du rappeur, compositeur et écrivain Abd Al Malik très engagé dans le combat social des quartiers et  très reconnaissant à  ce qu'il doit à sa mère qui l'a élevé seule et lui a forgé une "colonne vertébrale" solide. Beau moment de communion avec un  artiste que je découvre réellement dont je partage le même idéal même si je ne rappe pas ! Autre contrariété. Suite à un changement professionnel récent, je me retrouve dans un nouvel environnement à Montpellier au sein d'un service public. Or,  à Paris dans un premier déplacement, doté d'un nouvel ordinateur, celui ci se  se met au noir alors que j'ai un diaporama installé pour le lendemain prévu en conférence. Je réussis à communiquer avec un disque dur externe un diaporama aux organisateurs du séminaire national. Et comble de panne informatique, la projection  ne fonctionne pas alors qu'elle avait bien fonctionné toute la matinée ! Dans un autre temps, je me serais crispé, agacé, décomposé en face de cette "satanée technologie trop fragile". Mais là, j'ai changé mon fusil d'épaule et quand j'ai constaté que les images ne passaient pas , j'ai exprimé devant les 50 personnes présentes  : " Ce n'est pas grave, je vais vous exposer le sujet sans diaporama !". Ce fut l'opportunité d'exposer en direct et pour une fois sans le support devenu souvent systémique du diaporama power point. Et le résultat fut plutôt concluant d'autant que la plupart des participants connaissaient déjà une partie du sujet !

Qu'est ce que cela change au fond ? En apparence, moins de crispation, moins d'énergie gaspillée et surtout une ouverture sur des "cadeaux" du présent, des occasions de capter autre chose ou encore d'oser autre chose.

Une confidence aussi au lecteur, lectrice du blog. Je suis un peu contrarié de ne pas avoir produit au moins un deuxième article en mars car c'est le rythme que je me suis donné : au moins 2 articles publiés sur mon blog par mois. Que m'enseigne cette contrariété ? Peut être accepter ma limite du moment liée à des contraintes de déménagement et de réadaptation au poste.

Oui, la contrariété est vraiment , si nous la retournons, une source de questionnement, d'enseignement et peut finalement nous rendre service. Elle se marie bien aussi avec l'accueil de ce qui se vit ici et maintenant que je n'ai pas choisi ...Il ne reste plus qu'à le méditer en silence !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien appreciative inquiry, et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".