Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 20:31

Ce matin, 10 h, Paris, dans une salle de formation,  je participe à un atelier pour m'initier avec d'autres novices à une nouvelle méthode de lecture venue d'outre-atlantique dont l'américain Paul Scheele (1) est le concepteur, le photoreading ou, si vous préférez, la photolecture. La formatrice française, Thérèse s'est formée auprès de l'américain. Chaque participant dispose sur son bureau , de feutres, d'un petit cerveau en mousse pour se détendre ( le cerveau !), un bloc de post it, un puzzle à reconstituer et le livre du concepteur de la méthode qui vient de sortir en France.  Les murs de la salle sont tapissés de citations et de dessins interpellant : le lieu est agréable et chaleureux. 

 Thérèse, avec beaucoup d'enthousiasme et de conviction, nous invite d'abord à inscrire notre objectif sur une feuille puis rapidement évoque la méthode en "accéléré" : heureusement, j'ai lu le livre de Paul Scheele car je m'en imprègne depuis quelque temps. Puis , c'est l'étape clé dite photofocus avec une lecture d'une page par seconde, soit environ 25 000 mots par minute. Stop, je m'arrête là. En fait, il y a un ingrédient qui change le décor : cette séance d'initiation est sous le regard d'une caméra de télévision, d'une perche micro tenue par le preneur de son, d'un contrôleur d'image avec son petit écran et d'une journaliste... en sitting par terre.photolecture

Et je prends brusquement conscience que c'est bientôt la télévision qui prend le contrôle "pédagogique" de la séquence en donnant des directives à l'intervenante : " Reprenez  le geste de feuilleter l'ouvrage; prenez l'objet symbole du bâton de parole à nouveau pour un gros plan,... passer directement à cette étape là..." Et l'intervenante conciliante de s'adapter en rappelant que la méthode passe par telle et telle étape dont notamment une relaxation physique et mentale trop longue et pas "télévisuelle". Je me sens  alors moins participant à un atelier et davantage cobbaye d'une expérience.

Et je m'interroge sur le résultat final, la diffusion sur les écrans de télévision prévue le 2 septembre (sans certitude de date, a prévenu la journaliste) : comment la télévision va t'elle rendre compte en moins de 3 minutes d'une méthode originale éprouvée aux Etats Unis depuis plusieurs années et  faisant appel au cerveau conscient et au non conscient ( concept plus subtil) en étant fidèle à l'esprit et à la  pédagogie ?

Commentaire : c'est de mon point de vue le format télévisuel et sa durée courte qui impose sa norme et son rythme . Or, j'ai observé que cette contrainte et cette pression du temps ont crée du stress autant pour l'intervenante que pour les participants . Heureusement, en cours de route, Thérèse a eu la belle intuition de proposer ( hors caméra) un exercice ludique de brain gym (2) pour "échauffer" d'une certaine manière les deux hémisphères cérébraux à travailler ensemble et en harmonie.

Conclusion : si vous vous intéressez aux méthodes du mieux apprendre et notamment aux méthodes de lecture rapide , le mieux , c'est peut être de commencer par lire le livre...qui vous propose une manière très pittoresque de l'aborder en fonction du temps que vous voulez y consacrer. Il ne s'agit pas tant de lire à toute vitesse ( le titre  de l'ouvrage est ambigu de mon point de vue) mais plutôt de lire de manière méthodique et dans une posture dite de vigilance détendue pour mémoriser durablement...sans se prendre la tête !

 

 

(1) expert en PNL et en techniques d'apprentissage accéléré, co fondateur de la société Learning Stratégies aux Etats Unis

 

(2) méthode  appelée aussi kinésiologie éducative mise au point par le docteur Paul Dennison et favorisant par des exercices physiques un équilibre émotionnel et mental propice à la concentration et aux apprentissages.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel BERNARD - dans livres ressources
commenter cet article

commentaires

Thérèse 05/08/2010 15:02


Merci pour ton regard.
C'est comme s'il y avait deux caméras : la première qui impose son format. Effectivement, faire le tour de la Photolecture en moins de 2mn 30, c'est encore plus fort que de photolire 25000 mots à
la minute !
Et il y a la caméra cachée qui présente les contorsions de chacun pour se plier au dit format.
Mais ces 2minutes 30 bien plantées feront certainement une différence dans la diffusion de la photolecture. Et si c'est l'objectif, ce n'est pas de la complaisance de s'adapter au média, c'est de
la survie.


Qui Est L'auteur ?

  • : Le blog de Michel BERNARD
  • Le blog de Michel BERNARD
  • : ce blog est destiné à ouvrir un espace de reliance entre la psychologie positive, le coaching et le développement personnel.
  • Contact

Profil

  • Michel BERNARD
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".
  • Coach, praticien "appreciative inquiry" et formateur en ressources humaines et management, j'ai à coeur de faire partager mes découvertes autour de la psychologie positive et de la pédagogie du "mieux apprendre".